*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

samedi 6 octobre 2007

PASSIFLORE " CLOUS DU CHRIST "














Pour agrandir la photo Cliquer dessus.

Passiflore

Fleur de la passion ou encore Grenadille plus communément appelée "la fleur des clous du Christ".

12 genres, 210 espèces, origine Amérique du Sud et les Indes Occidentales;

Celle présentée au bout de mes doigts vient de la "Vallée des Peintres" à Carolle dans la Manche.

Le genre qui renferme le plus grand nombre d' espèces est le genre " Passiflore ", ainsi appelé parce que les Espagnols qui découvrirent l' Amérique méridionale crurent reconnaître, dans les fleurs singulières qu' il porte la figure des divers instruments de la passion de Jésus-Christ : la couronne d' épines est représentée par les filaments pointus de la corolle, les clous et le marteau par les anthères et les stigmates élargis, les cordes par les vrilles de la tige.


--------------------------------

La Vallée des Peintres
Les artistes peintres et sculpteurs , la vallée des Peintres. Concurremment avec l'afflux des baigneurs, Carolles a bénéficié depuis 1860 de l'attrait exercé sur ses sites pittoresques sur les artistes, peintres et sculpteurs. Nombre d'entre eux y ont fait des séjours prolongés et même y ont établi résidence.
Leurs œuvres ont largement contribué à faire connaître et apprécié cette région de l'avranchain. Citons le sculpteur Jules Blanchard, les peintres Edmond De Bon, Emile Dasdoize et son gendre Ernest Simon, dont le fils, Jacques Simon avait son atelier à la Bellengerie, Constantin Leroux, Baudaux, Pierre Berthelier, Albert Depré, René Durel, les sculpteurs Etienne Leroux et Henri de Laspre et l'architecte Victor Petitgrand.

La vallée des peintres arrosée par le ruisseau du Crapeux, qui forment la limite de la commune se nommait Vallon Bouvet, au 18e siècle et Ravin de la trésorerie au 19e siècle.

Avant 1840 c'était la vallée la plus sauvage et la plus nue de la contrée. En 1840 on y ouvrit une carrière. C'est à cette époque que les arbres y furent plantés par MM Ducoudray. Les habitants ont donnés le nom de la Vallée de Peintres. Vers 1900, époque où ils voyaient souvent des ombrelles blanches abritant des chevalets.

http://www.paroa.fr/carolles/valleepeintres.htm