*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

mercredi 18 septembre 2019

Après un colloque sur « Stanislas de Guaita », organisé à Paris, en octobre 2017, dont les actes sont sous presses, Steeve Fayadas et le Griffon livres récidivent, cet automne, avec un colloque sur le thème : « De Monsieur Philippe à Enel, un siècle d’ésotérisme ».

Organisé à l’occasion des 170 ans de la naissance de Nizier Philippe, ce nouveau colloque regroupera des universitaires et des spécialistes de l’histoire des courants ésotériques de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Vous en trouverez le programme commenté sur mon blog,                                                                             dixit Serge Caillet


          
 Après un colloque sur « Stanislas de Guaita », organisé à Paris, en octobre 2017, dont les actes sont sous presses, Steeve Fayadas et le Griffon livres récidivent, cet automne, avec un colloque sur le thème : « De Monsieur Philippe à Enel, un siècle d’ésotérisme ». Organisé à l’occasion des 170 ans de la naissance de Nizier Philippe, ce nouveau colloque regroupera des universitaires et des spécialistes de l’histoire des courants ésotériques de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
         Renée-Paule Guillot, dont le talent de conteuse est toujours un enchantement, abordera les relations, encore assez peu connues, entre « Monsieur Philippe et Jean Chapas », son successeur. 
           Mais le flambeau de M. Philippe a également été porté par des mystiques chrétiens de l’entourage de Papus, et Jean-Christophe Boucly entretiendra l’auditoire de : « Charitatem autem non habuero, nihil mihi prodest : la charité dans la mystique chrétienne de Paul Sédir".  
         Steeve Fayadas, dont le flair ne tarit pas, présentera « Un fonds martiniste inconnu », correspondant aux archives de l’initiateur de Jean Bricaud dans l’Ordre Martiniste.
Mireille Palson-Beaunier s’intéressera à la « relation occultée » de Papus, chef de file des occultistes de la Belle Epoque, et Oswald Wirth, secrétaire de Guaita et rénovateur du symbolisme de la franc-maçonnerie.
Compagnon de la hiérophanie de la seconde génération, témoin essentiel autant que discret des décennies de l’après-guerre, Guy Thieux, disciple d’Enel et dépositaire de ses archives, rendra un hommage documenté à son maître es sciences occultes.
Pour ma part, j’aurai le plaisir d’ouvrir le dossier de « l’Eglise gnostique universelle de Jean Bricaud et de Constant Chevillon », les deux patriarches qui en ont marqué l’histoire entre les deux guerres, sous la forme d’une Eglise spécifique qui évoluera de l’hétérodoxie vers une authentique gnose traditionnelle, tout offrant une vie sacramentelle aux membres de l’Ordre martiniste et du rite de Memphis-Misraïm.
         Comme le précédent, ce colloque devrait faire date. Rendez-vous le 12 octobre 2019, salle de conférence du Belushi’s, 5 rue de Dunkerque, 75010 Paris. Toute réservation doit se faire préalablement auprès du Griffon livres