*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

jeudi 13 novembre 2008

L' Eglise d'Antioche Syriaque Ortodoxe par Claude Guérillot.








l'Eglise syriaque

De Serge Caillet historien de l' occultiusme

Physicien féru d’histoire et de symbolique maçonniques, et franc-maçon exemplaire, Claude Guérillot est bien connu depuis longtemps pour une œuvre aussi solide que profondément enracinée dans la tradition maçonnique la plus authentique. Or, après être passé De la porte base à la porte étroite (Dervy, 2007), voici qu’il se présente aujourd’hui devant les portes royales, en nous offrant, en deux volumes, une étude qui fera date sur L'Eglise d'Antioche Syriaque Orthodoxe (Vega, 2008), qui est désormais la sienne...
Si la question vous intéresse, quelques lignes sur cet ouvrage vous attendent sur :
http://sergecaillet.blogspot.com
le blog de Serge Caillet.

-----------------------

D' Eques a Valle Sancta

une info. sur le blog d'un Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte :
http://avallesancta.canalblog.com/archives/2008/09/05/10473589.html

Ce que je lis en ce moment (05/09/08.

les deux tomes de Claude Guérillot présentant l'histoire et la théologie de cette Eglise.

Claude Guérillot est plus connu pour ses ouvrages maçonniques que pour ses ouvrages d'histoire de l'Eglise et encore moins de théologie. Or Guérillot s'est converti au christianisme (tout en étant maçon si ce n'est grâce à son cheminement maçonnique) et il a rejoint l'Eglise syriaque orthodoxe. Il nous livre en cette rentrée littéraire un ouvrage en deux tomes sur L'Eglise d'Antioche Syriaque Orthodoxe : le premier tome intitulé Une Eglise martyre propose une approche historique alors que le tome 2 intitulé Une Eglise trinitaire propose ce qu'il appelle une "approche spirituelle" et qu'on pourrait appeler une "approche théologique" sans avoir peur du qualificatif !

Le premier tome présente cette communauté syriaque et son environnement (byzantins, arabe puis turc) ainsi que l'actualité récente de cette Eglise, l'une des héritières des premiers chrétiens antiochiens, aujourd'hui présente au Moyen Orient mais surtout en Occident à travers les diasporas en Scandinavie, en Europe continentale, en Amérique du Nord ou en Australie.

Le deuxième tome aborde les dogmes et la tradition théologique et spirituelle de l'Eglise syriaque. Il propose notamment le désormais classique plaidoyer niant le caractère monophysite de cette Eglise non-chalcédonienne. On trouvera dans ce tome un nombre important de citations de Pères syriaques dont les oeuvres sont peu accessibles.

Les ouvrages traitant des chrétiens non-chalcédoniens sont peu nombreux et, parmi ceux-ci, ceux consacrés aux Syriaques orthodoxes le sont encore moins. Guérillot fait donc oeuvre utile en publiant ces deux tomes qui faciliteront l'accès du public occidental à cette communauté dont la culture sémitique en fait un cousin germain du judéo-christianisme antique.

Je regrette cependant une certaine coloration personnelle qui, si elle n'est pas soulignée en tant que telle, peut laisser croire aux néophytes que certains points de vues personnels sont ceux de l'Eglise syriaque. A titre d'exemple : non... la théologie n'est pas un discours des hommes sur Dieu (T. 2, p. 23) ; et non... la tradition (qu'il qualifie d'humaine !) n'est pas soumise à la validation de notre pensée contemporaine (T. 2, p. 137) ! A noter enfin que l'intitulé "Eglise d'Antioche Syriaque Orthodoxe" repris en tant que titre du livre n'est pas la titulature exacte de cette Eglise qui se dénomme habituellement "Eglise syriaque orthodoxe d'Antioche". L'inversion de l'ordre peut laisser croire que seuls les syriaques orthodoxes sont les descendants des chrétiens d'Antioche alors qu'en réalité, le siège d'Antioche est utilisé dans les titulatures de plusieurs Eglises orthodoxes et catholiques, syriaques ou chalcédoniennes.

Ces reproches énoncés, ils n'enlèvent rien à l'intérêt majeur des deux tomes pour tous les chrétiens intéressés par le christianisme oriental et par cette communauté depuis longtemps séparés de la communion orthodoxe.

Merci à mon ami J-F V. de m' avoir signalé la parution de ces deux tomes et pour les commentaires qu 'il a partagé avec moi.