*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

jeudi 26 novembre 2015

"De la doctrine de la Réintégration à l'Imago Templi",


Source.:Les Editions de la Tarente  https://latarente.com


A l'occasion de la sortie de son livre "De la doctrine de la Réintégration à l'Imago Templi", Rémi Boyer a bien voulu répondre à quatre de nos questions. Voici les 2 premières. La suite très bientôt !

La Tarente : Les titres des chapitres de ton livre portent tous un sous titre : ce que la doctrine peut dire, ou encore ce que les rituels peuvent dire… pourquoi ces précisions ? Que veux tu dire par là ?

Rémi Boyer : Lévinas a attiré notre attention sur un autre rapport au texte. Ce qui importe, ce n'est pas ce que le texte veut dire, ce qui sous entendrait que nous sommes, auteur ou lecteur, capable d'objectivité, une illusion, mais ce que le texte peut dire. Nous rencontrons une doctrine, nous rencontrons des textes, nous rencontrons des rituels. Chacune de ces rencontres est une expérience subjective source de créativité. Tout en respectant le cadre culturel et traditionnel qui a donné naissance à la doctrine, aux textes, aux rituels, il convient de leur laisser la liberté de nous dire quelque chose de singulier et nécessairement unique.

La Tarente : Le choix de la couverture n’est pas banal. Le lien direct avec le contenu du livre n’est pas forcément évident. Pourquoi ce choix et qui est l’auteur de cette peinture ?

Rémi Boyer : Cette Vanité évoque Sophia, la Sagesse, si importante dans l'illuminisme en général, le martinisme (en ses composantes diverses, maçonniques et non-maçonniques) en particulier. Pas d'initiation sans Sagesse, et même, toute initiation est initiation à la Sagesse, celle-ci pouvant apparaître sous une infinité de formes, ici Marie-Madeleine. Sophia est souvent présente par son absence mais dans cette superbe peinture, elle se révèle dans une simplicité propice au silence.
Carlos Barahona Possolo est l'un des peintres les plus talentueux de ce début de millénaire. Elève du grand peintre et hermétiste portugais Lima de Freitas, sa peinture ne laisse jamais indifférent et conduit à une pensée renouvelée.

À suivre...