*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

vendredi 4 juillet 2014





























LOUIS CLAUDE DE SAINT MARTIN (1743-1803)



Des erreurs et de la vérité, ou les hommes rappelés au principe universel de la science,.. 
par un Ph..... Inc. 

Édimbourg [Lyon], s.n., 1775. Un volume in-8 (19,2x12,5) de (4)-viii-546 pages.  reliure pleine basane de l'époque, dos orné, pièce de titre, marge un peut courte. Reliure restaurée. 

Bon exemplaire néanmoins.

Par l'entremise d'un de ses amis , le capitaine de Grainville, Saint-Martin fut admis dès 1765 dans l'Ordre des Chevaliers Maçons Elus-Cohen de l'Univers, fondé quelques années plus tôt par le théosophe thaumaturge Martines de Pasqually, dont la doctrine se présentait comme la clef de toute théosophie judéo-chrétienne, étant directement reliée aux enseignements secrets d'Egypte, de Grèce et d'Orient. L’enseignement et les rites cohens lui fournirent l’essentiel des thèmes philosophiques qu’il ne cessa de développer dans toutes ses œuvres. En 1773 et 1774, il demeura à Lyon chez Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824). Cet autre disciple de Martines créa en 1778 le Rite Ecossais Rectifié (RER), pratiqué de nos jours par de nombreux maçons, et dans lequel il allait faire passer l’essentiel de la théosophie martinésiste. Au cours de ce séjour chez Willermoz, Saint-Martin rédigea son premier ouvrage, Des erreurs et de la vérité, ou les Hommes rappelés aux principes de la science. Quand parut ce livre, en 1775, l’auteur se trouvait à Paris et devint déjà le «Philosophe inconnu» qu’il allait rester pour la postérité.


Édition originale. Cet ouvrage a été frappé par l'inquisition d'Espagne comme étant attentatoire à la divinité et au repos des gouvernements.- Caillet [III, 9769], Dorbon [4305].