*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

mardi 17 novembre 2020

Les Compagnons d'Alexandrie de Serge Caillet

Les Compagnons d'Alexandrie se sont illustrés dans les rites maçonniques égyptiens, mais aussi dans le Martinisme https://latarente.fr/accueil/158-les-compagnons-d-alexandrie-9782916280530.html          

Voici onze portraits de personnages connus des rites maçonniques égyptiens qui se sont illustrés dans le maintien de l’héritage de l’hermétisme alexandrin dans les rites de Memphis-Misraïm, en France, au xxe siècle. Serge Caillet nous propose d’aller à leur rencontre et de découvrir ce qu’ils ont de plus humain et, par conséquent, de plus vrai. 

Quelques hommes de désir, parmi des figures connues des rites maçonniques égyptiens, se sont illustrés dans le maintien de l’héritage de l’hermétisme alexandrin dans les rites de Memphis-Misraïm, en France, au xxe siècle.

Ces Compagnons d’Alexandrie, comme les nomme Serge Caillet, en ont ainsi illustré l’histoire en portant témoignage, chacun à sa façon, d’une quête exceptionnelle et merveilleuse. Les voici rassemblés dans une galerie de onze portraits : Gérard Encausse (Papus), Charles Détré (Téder), Jean Bricaud, Constant Chevillon, Raoul Fructus, Georges Lagrèze, Jean-Henri Probst-Biraben, Henri Dubois, Henri Dupont, Robert Ambelain, Albert Audiard.

Les Compagnons d’Alexandrie sont des marginaux selon le monde et souvent aussi aux yeux de leurs frères et sœurs des grandes obédiences. Mais leur contribution à l’histoire et au patrimoine des rites de Memphis-Misraïm est essentielle. 

Serge Caillet s’intéresse à la maçonnerie égyptienne depuis plus de trente ans. Il a déjà publié sur elle deux ouvrages de référence qui sont aujourd’hui des classiques. Mais la longue fréquentation des archives lui a aussi rendu ces personnalités familières. Ces portraits en pied ne se contentent donc pas d’une solide étude biographique, car l’auteur nous propose aussi d’aller à la rencontre des principaux acteurs des rites maçonniques égyptiens, en France, au xxe siècle, dans ce qu’ils ont de plus humain et, par conséquent, de plus vrai.

Aucun commentaire: