*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

dimanche 27 décembre 2015

La période de Solstice, c’est également la Saint-Jean d’hiver (27 décembre). Il s’agit ici de Saint Jean l’Evangéliste et non de Saint Jean Baptiste fêté, lui, au Solstice d’été.

La période de Solstice, c’est également la Saint-Jean d’hiver (27 décembre). Il s’agit ici de Saint Jean l’Evangéliste et non de Saint Jean Baptiste fêté, lui, au Solstice d’été.
"L’attribut de Saint Jean l’Evangéliste est l’aigle. Pour les Maçons, Saint Jean l’Evangéliste représenterait l’Initié. A noter qu’il fut aussi celui des Templiers et d’autres ordres de chevalerie. Dans certaines Obédiences ou Loges qui utilisent la Bible, le Volume de la Loi Sacrée est ouvert sur le prologue de l’Evangile selon Saint Jean.
Originaire du village de Bethsaïde, Jean était un pêcheur du lac de Tibériade comme son père Zébédée (qui aurait épousé Salomé, la fille d’un premier mariage de Joseph) et son frère Jacques. Ils furent des disciples de Jean le Baptiste qui déclara : Celui qui vient derrière moi est plus grand que moi. C’est Saint Jean Baptiste qui leur montra Jésus de Nazareth en leur déclarant : Voici l’agneau de Dieu. Jean et Jacques devinrent des pêcheurs d’hommes.
Jean est considéré comme « le disciple que Jésus aimait ». Il put le suivre sur la montagne du Thabor pour entendre une voix venue du ciel dire : Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute ma complaisance: Ecoutez-Le. Le Christ le choisit pour s’asseoir à ses côtés lors de la dernière Cène. Et Jean le suivit jusque dans la cour du Grand Prêtre lorsqu’il fut arrêté. Fidèle d’entre les fidèles, il sera le seul parmi les apôtres, au pied de la croix. C’est lui également qui fut le premier au tombeau et découvrit les bandelettes sur le sol.
Selon une tradition, Jean vécut ensuite à Ephèse avec Marie. C’est là qu’il écrivit le 4e évangile. Pendant son exil à Patmos, il eut la révélation de l’Apocalypse (le terme même d’apocalypse signifie révélation).
Saint Jean aurait été amené d’Ephèse à Rome, chargé de fers, sous le règne de ’empereur Domitien. Il fut condamné par le sénat à être jeté dans l’huile bouillante devant l’actuelle Porte latine. Selon un site chrétien, il en serait sorti plus frais et plus jeune qu’il n’y était entré. Il serait décédé en 99 ou en 101."(hiram.be)