*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

samedi 31 mars 2012

L’AIGLE À DEUX TÊTES : des sources iconographiques au symbole maçonnique

par Pierre Mollier Article paru dans le n° 107-108 (tome XXVII, 1996). Texte reproduit intégralement mais sans les notes et références bibliographiques, ni les illustrations. L'Aigle à deux têtes est aujourd'hui l’emblème du système de hauts grades maçonniques le plus pratiqué dans le monde : le Rite Écossais Ancien et Accepté. À l'origine, les grades pratiqués sous la juridiction des Suprêmes Conseils tenaient fortement à la tradition judéo-chrétienne. Au terme d'une évolution de deux siècles ce rite se veut aujourd'hui porteur d'une spiritualité universaliste. Il est curieux de constater que cette vocation universelle existait virtuellement dans l’emblème choisi aux origines du rite. En effet, pour l'historien de l'iconographie « l'aigle est avec le dragon le seul animal qui appartienne à l'emblématique de tous les temps et de tous les pays ». Or depuis la plus haute antiquité des communautés humaines ont fait de l’aigle à deux têtes, mi-aigle, mi-animal fabuleux et qui par là tient au dragon, une figure emblématique. Lorsque dans le deuxième tiers du XVIIIe siècle la Franc-Maçonnerie s’agrégera une partie du corpus symbolique occidental, l’aigle à deux têtes prendra naturellement place parmi ses emblèmes. suite sur http://www.compagnonnage.info/renaissancetraditionnelle/Articles/aigle-deux-tetes.htm

jeudi 29 mars 2012

Angelus Silesius (1624-1677) " Le pèlerin de l' âme" "-"Un poète mystique."

La rose est sans pourquoi; elle fleurit parce qu' elle fleurit, n'a souci d' elle même, ne cherche pas si on la voit."
Johannes Scheffler sous le nom de Angelus Silesius, jeune médecin de confession luthérienne embrasse le catholicisme. "Je dois être enceint de Dieu" "Ami, où que tu sois, ne t' arrête pas là. il faut sans cesse aller de lumière en lumière." quelques citations : " Le monde est une mer, le marin l' Esprit de Dieu, le navire est mon corps, et c' est l' âme qui rentre à la maison". " Essaie, ma petite colombe ! Avec de l' exercice, on apprend beaucoup". "j' ai en moi le désir du ciel, mais aussi l' amour de la terre, car sur cette terre je puis me rapprocher de Dieu" "Nettoie le tonneau de ton coeur; s' il contient des dêpots Dieu ne t'y versera jamais plus son vin." Epuisé par l' ascèse et la phitisie, il meurt en 1677 dans la plus grande pauvreté, ayant dépensé tous ses biens en oeuvres de charité. http://www.aufildemeslectures.net/?P=s&au=509

mercredi 28 mars 2012

O.M. / ORDRE MARTINISTE DE PAPUS : conférence à Nice le samedi 14 avril à 15h30

Une conférence a lieu à Nice (06) le samedi 14 avril à 15h30 à la Maison des associations 50, boulevard de Saint Roch ( participation 5 euros) Le thème : Voie de connaissance : Esotérisme, Spiritualité et Occultisme Organisée par l'Ordre martiniste de Papus avec la participation exceptionnelle du Grand Maître de l'Ordre, Emilio Lorenzo. Source : Institut Eléazar http://www.institut-eleazar.fr/

mardi 27 mars 2012

NEWS : un groupe de méditation chrétienne et un espace d'activités spirituelles sur Nancy.

S.V.P. pourriez vous diffuser dans vos réseaux les pages web réalisées. Cela pourrait peut-être intéresser certains de vos contacts. http://www.meditation-chretienne.org http://www.spiritualite-en-ville.formation-accompagnement.org/ Bien amicalement Claude

lundi 26 mars 2012

En ligne sur BAGLIS TV : R.E.A.A. ou R.E.R. ?

Franc-Maçonnerie / Rite Ecossais Ancien et Accepté Par : Charles-Bernard Jameux - Mars 2012 La Franc-Maçonnerie offre un visage protéiforme, aux contours subtils, et c’est pour cette raison que quiconque tente de l’évoquer en terme générique doit faire preuve d’un grand discernement, faute de quoi, inéluctablement, ses propos rejoindront le cercle concentrique et débilisant de la grande lessiveuse que représentent nos "mass-média" actuels aussi bien-nommés "autoroute de l’information" : un univers où seuls la quantité, la caricature ou l’amalgame grossier peuvent se distinguer. Dans cet espace uniforme où l’ hyper-morale prévaut (par définition, l’hyper-morale se cache derrière son masque normatif… le Tartuffe de Molière reste en cela indémodable), celui qui ose "dire la vérité" choque et se trouve ostracisé (par exemple les propos de Patrick Le Lay sur le temps de cerveau disponible….). Accès complet à tout le site Acheter uniquement cette vidéo Donc dans ce monde si complexe et passionnant qu'est le nôtre (qui constitue rappelons-le une grande époque comme le soulignait Raymond Abellio) : que diantre propose donc la Franc-maçonnerie et pourquoi se cache-t-elle sous un hypothétique secret, une si grande discrétion? Si le but de la franc-maçonnerie est d’œuvrer pour la seule bienfaisance, pourquoi se cache-t-elle? Depuis plus de trois de siècles, "dire la vérité" ou apprendre à "l’Homme ses vérités premières de qui il est et où il va dans ce monde" rencontre un os solide, apparemment imputrescible…. Est-ce cet obstacle qui expliquerait la culture du secret des francs-maçons et qui perdure depuis plus de 300 ans…. ? Le Régime Ecossais Ancien et Accepté (REAA) et le Rite Ecossais Rectifié (RER) sont deux voies qui ont en commun d’être toutes deux maçonniques et écossaises. Au-delà de ces deux acceptions où l’histoire et la légende s'entrecroisent tels les deux serpents du caducée d’Hermès : qu’ont-elles véritablement en commun ? Pour répondre à cette question, nous avons réuni autour de Frédéric Foucaud : Charles-Bernard Jameux et Jean-Marc Vivenza, afin d'évoquer respectivement les spécificités et les complémentarités du REAA et du RER. Pour un homme, ou une femme, qui souhaite entrer en Franc-Maçonnerie, trop souvent les parrains ou "cooptateurs" ne se donnent pas toujours la peine d’identifier précisément l’aspiration profonde de celui ou celle qui s’apprête à frapper "à la porte du temple". En effet, le(la) franc-maçon(ne) oriente souvent son (ou sa) futur(e) filleul(e) vers la voie qui est la sienne… faute de connaitre les autres voies…. Ignorance ? Négligence ? Cette communication se propose donc d’informer ceux et celles qui s’intéressent à la franc-maçonnerie sur les spécificités respectives du REAA ou du RER… et, le cas échéant, d’emprunter la voie qui leur correspond le mieux. Précisons qu’ils existent au sein de la Franc-Maçonnerie d’autres rites (Memphis-Misraïm, Rite Français, Swedenborg, Golden Dawn…) qui donneront lieu à d’autres tables rondes. Souhaitez-vous appréhender ce qu’Etienne Morin, Martinès de Pasqually, le Chevalier de Ramsay, Jean-Baptiste de Willermoz, la Stricte Observance Templière ou les Rose-Croix ont en commun… ? Réponses de nos trois intervenants dans cette table-ronde de 59 minutes enregistrée au Forum 104. http://www.baglis.tv/

mercredi 21 mars 2012

Histoire de la Philosophie Hermétique par Nicolas LENGLET du FRESNOY

Vient de paraître : Histoire de la Philosophie Hermétique Nicolas LENGLET du FRESNOY Format : 190 x 270 - 440 pages Couverture rigide 65 € Très grand classique de la littérature alchimique, cet ouvrage, édité en 1742 est, ici, pour la première fois retranscrit dans sa version moderne et présenté en un seul volume regroupant les trois tomes originaux, tout en conservant ses trois parties, fidèles à l’original : Livre I : Histoire de la Philosophie Hermétique ; Livre II : L’Entrée ouverte au Palais fermé du Roi (traduction du texte d’Eyrénée Philalèthe); Livre III : Catalogue des Alchimistes et des manuscrits alchimiques. A n’en pas douter, l’auteur a eu accès à de nombreux documents originaux pour écrire cette Histoire et constituer le Catalogue du troisième livre, qui est un régal pour les passionnés du Grand Art. Ce livre se distingue particulièrement au sein du corpus alchimique, il est même exceptionnel car il réunit trois voies d’accès à la Science Hermétique, offrant ainsi au chercheur plusieurs chemins pour son investigation : il captivera aussi bien les spécialistes de cette science et les historiens par son catalogue, les puristes par le texte du Philalèthe que les néophytes car sa lecture est aisée. Cet érudit, passionné par les livres et les manuscrits alchimiques, livre ici le fruit de ses recherches aussi vastes qu’approfondies et donne au lecteur une vue d’ensemble du monde alchimique à cette époque. Vous pouvez y accéder en cliquant directement sur le lien ci-dessous. http://www.massanne.com/boutique.html?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=237&category_id=5 Éditions de Massanne Ferrières - 30440 Saint Laurent-le-Minier Tel : 04 67 73 90 95 email :
editions@massanne.com

mardi 20 mars 2012

spiritualité vivante

Le livre la FM comme voie d'éveil, épuisé, est de nouveau disponible au Mercure Dauphinois, augmenté d'une longue préface de Serge Caillet, sous le titre, La FM, une spiritualité vivante. http://www.lemercuredauphinois.fr/ RB -- une info.de Rémi Boyer http://www.sgdl-auteurs.org/remi-boyer/ http://incoerismo.wordpress.com/ http://incoherism.owni.fr/

lundi 19 mars 2012

Le Must : sommaire de la revue l'initiation

sommaire de la revue l'initiation *Sommaire* *du numÉro 1 de 2012* ** ** Éditorial Le romantisme, par Robert Delafolie Fulcanelli, dossier transmis par monsieur Raymond Fusilier Ce jour où les mages vinrent, par Christine Tournier Rabindranath Tagore, présentation par Azarie Aroulandom (suite) Le martinisme dans Balzac, par Émile Ferdar Poèmes d’Anne Goyen-Thiolat Les livres bulletin d'abonnement à télécharger sur le site www.initiation.fr et à envoyer rempli, signé et accompagné du paiement (chèque bancaire ou postal) à : Revue L' I n i t i a t i o n 7/2 rés. Marceau-Normandie - 43 av. Marceau 92400 COURBEVOIE Compte chèques postaux : 8 288 40 U PARIS IBAN : FR27 2004 1000 0108 2884 0U02 033 BIC : PSSTFRPPPAR Veuillez m'inscrire pour un abonnement d'un an (janvier à décembre 2009) 4 NUMÉROS PAR AN à dater du premier numéro de l’année 2009 Nota : Les abonnés résidant à l'étranger (hors U. E.) doivent effectuer leur paiement EN EUROS, payables dans une succursale de banque française. Le prix d'achat de chaque numéro antérieur à l'année en cours est de 5 euros.s. Tarifs 2009 France, pli fermé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 euros France, pli ouvert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 euros U. E. - DOM TOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 euros Étranger (par avion) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 euros ABONNEMENT DE SOUTIEN . . à partir de 43 euros Nom................................................... Prénom..................................... Adresse................................................................................................. Code postal................... Commune................................................... Date / / 2009 Signature Le martinisme » Saint-Yves d'Alveydre » Liens Contact Sommaire du dernier numéro Sommaire du numéro 4 de 2011 (72 pages de 217 à 288) : Éditorial Hommage à Henry Bac, par Yves-Fred Boisset Deux anciens articles d’Henry Bac Journées Papus 2011, par Josette Payen En quête d’un esprit de chevalerie, par Jean-Albert Clergue Pharaon Kà de l’ancienne Égypte, par Nadia Dargent Rabindranath Tagore, présentation par Azarie Aroulandom Les livres et les revues Sommaire du numéro 3 de 2011 (72 pages de 145 à 216) : Éditorial Aperçus sur la langue des oiseaux, par Antoine de l’Aigle La lecture « transversale », par Jean Pataut La « Golden Dawn », par Serge Le Guyader La voie du milieu et la recherche de l’équilibre, par Christine Tournier « Les clés de l’Orient », de Saint-Yves d'Alveydre, présentation et commentaires d’Yves-Fred Boisset (1re partie) Quelques propos sur le silence, par Florent Vanremortère Histoire d’une loge clandestine Les livres et les revues Sommaire du numéro 2 de 2010 (72 pages de 73 à 144) : Éditorial Entrée dans le sanctuaire, par Zacchéus L’invention des chemins de Compostelle, par J.-A. Clergue Cent ans de martinisme tchèque, par Milan Nakonecny Humilité et simplicité du cherchant, par Christine Tournier Les livres et les revues Sommaire du numéro 1 de 2011 (72 pages de 1 à 72) : Editorial Notre héritage mithraïque, par Christine Tournier Isis, la Grande de Magie, par Nadia Dargent Au sujet de la parole perdue et retrouvée, par François Bertrand La méditation spirituelle, par Jean-William Varlot Côté cour, côté jardin, par Arthur Brunier-Coulin Le miroir, par Florent Vanremortère Les livres Bulletin d’abonnement 2011 Sommaire du numéro 4 de 2010 (72 pages de 217 à 288) : Editorial Tu connais donc Saint-Martin ?, par Soeur Thérèse de la Rose+Croix Journées Papus 2010 L’Ordre hospitalier de Saint-Lazare, par Jean-Albert Clergue Le concept et la notion de personne, par J.W. Varlot Les sept portes mystérieuses, par Lumiel Dom Pernety et les Illuminés d’Avignon, par J.B. Bricaud Les livres et les revues Bulletin d’abonnement 2011 Sommaire du numéro 3 de 2010 (72 pages de 145 à 216) : Editorial Les mystiques rhénans, par Antoine de l’Aigle La femme martiniste, par Adrienne Servantie-Lombard Initiation des femmes, par Oswald Wirth La réintégration des êtres,par Jean Clergue-Vila Osons chanter les psaumes,par Marielle-Frédérique Turpaud Les livres et les revues Sommaire du numéro 2 de 2010 (72 pages de 73 à 144) : Editorial La divine conception selon le retable d'Issenheim, par Jean-Albert Clergue Aperçus sur le chamanisme, par Antoine de l'Aigle La fête de Noël et l'Epiphanie, par Elie Merle Pèlerinage aux sources de méditations Allocution sur la tombe de Papus en octobre 2009, par Benjamin Barret Les livres et les revues Les disques. Sommaire du numéro 1 de 2010 (72 pages de 1 à 72) : Éditorial Ceux qui nous précèdent Hermès, chemins buissonniers, par Éric Auzanneau et Marie-Dominique Massoni Deux ordres de thérapeutes : les Antonins et Saint-Lazare, par J.-A. Clergue Les yeux ordinaires, par Robert Delafolie La résurrection de Jésus-Christ, par J.-W. Varlot Mystique religieuse et parcours initiatique par Serge Le Guyader Poème d’Émile Gigleux L’harmonie de la vie, par Chris Bernard Les livres et les revues

dimanche 18 mars 2012

LE LIVRE DES ENTITÉS TOME 1er ( PARACELSE )

LE LIVRE DES ENTITÉS (LIBER PARAMIRUM) Tome premier Traduit par Grillot de Givry En Allemagne, c’est le corps médical tout entier qui a prêté hommage (à Paracelse), et qui, dans la gloire d’une apothéose dont nul (en France), ne se doute, lui a rendu, comme thérapeute, la justice à laquelle il avait droit. Tandis que nos facultés et nos académies l’ignorent, tandis qu’il n’a pu franchir le seuil des sphères officielles, et qu’il est exclu des chaires et des amphithéâtres ; tandis que, dans certains milieux, on risque encore, au nom de Paracelse, un sourire narquois ou un sarcasme puéril, en Allemagne on le lit, on l’étudie, on le discute, sans engouement partial, sans illusions ni mirages trompeurs, mais avec toute la gravité sérieuse qui caractérise cette nation. Paracelse y a reconquis sa place. On l’apprécie à sa juste valeur. Il a pénétré dans l’enseignement officiel. Il n’est point un occultiste, illisible et ténébreux, mais un classique incontesté. Les plus hautes célébrités médicales le considèrent comme un maître ; les professeurs les plus éminents lui ont consacré de précieuses études, et se sont livrés, sur sa personnalité et ses œuvres, à de longues et patientes recherches. Son souvenir plane au-dessus des facultés et des universités comme une sorte de palladium ; et il est bien près d’être proclamé le plus grand novateur des temps anciens et modernes. La Parenthèse sur les cinq Entités ne figure pas dans les premières éditions du Liber Paramirum. Elle a paru pour la première fois en allemand à Strasbourg en 1575, et en latin dans l’édition de Palthénius de 1603. Elle comprend : de l’entité des astres (De Ente Astrorum) de l’entité du poison (De Ente Veneni) de l’entité naturelle (De Ente Naturalis) de l’entité des esprits (De Ente Spirituali) de l’entité de dieu (De Ente Dei). LIRE UN EXTRAIT — TABLE DES MATIÈRES Illustration de couverture : Aurora Consurgens, D.R. Composition et mise en page : © Arbre d'Or Productions Format PDF (151 pages) et epub Version POD
Le site de l’IMF Provence est désormais en ligne : www.i-m-f-provence.fr Retrouvez les informations culturelles et notamment tous les détails concernant le 1er Salon Maçonnique du Livre de Marseille des 21 et 22 Avril prochains. ÉDITORIAL La section provençale de l’Institut Maçonnique de France a été créée il y a deux ans, pour envisager et mettre en place des initiatives unitaires des obédiences maçonniques sur le domaine culturel. Son champ d’action est le territoire de la Provence. Il a été difficile de persuader tout le monde de la nécessité d’une action et surtout d’une réflexion et d’une confrontation commune autour de la culture, de la culture maçonnique, du positionnement des maçons face à la culture. L’idée première, traduite dans une volonté commune, aujourd’hui réaffirmée, est de voir les maçons se retrouver, dans un premier temps, dans un salon maçonnique du livre qui permette à chacun de revisiter l’histoire, les thèmes, l’environnement et les spécificités de la pensée maçonnique. L’objectif de départ est de donner à tous les maçons, mais aussi au public intéressé, accès à un savoir collectif, de le resituer dans son contexte historique, seul apte à permettre de comprendre le sens des choses. Partant de là chacun pourra approuver ou désapprouver, mais au moins sur la base d’une connaissance vérifiable, établie selon les méthodes de la recherche et de la compréhension historique moderne. Il est aussi utile, voire incontournable que dans une société médiatisée à l’extrême et dans laquelle le public s’interroge sur ce que sont les francs-maçons, ce qu’ils font et ce qu’ils pensent, nous puissions donner à voir une recherche historique, une profondeur de pensée, une prise en compte de la plus grande diversité des paramètres d’un problème, par la tolérance et la modération qui nous animent. Comment sinon faire percevoir cette unité diverse de la franc-maçonnerie au public ; si je puis me permettre cet oxymore. Comment lui dire que les francs-maçons sont de ce siècle, intéressés aux problèmes de la société, des structures humaines, de l’individu, de sa place dans le groupe autant que de sa spiritualité ? Il faudra pouvoir dire au public provençal à l’occasion de notre premier salon maçonnique du livre à Marseille et au long des initiatives qui suivront : "Vous voulez savoir ce qu’est la franc-maçonnerie et ce que sont les francs-maçons ? Voilà la réponse !" Robert Guinot.

vendredi 16 mars 2012

HOMELIE de S.G. + JOHANNES BRICAUD. " JEAN II "

Très chers Coopérateurs, Très chers Frères, Et très chères Soeurs, Par vos désirs et par le vouloir du très Saint Plérôme, me voici élevé au rang suprême de la hiérarchie gnostique. Je viens de gravir les marches du siège patriarcal de la Sainte Eglise du Paraclet. C'est, j'aime à le croire, davantage à mon zèle religieux qu'à mon expérience de la vie que je dois d'avoir été désigné par vos suffrages. Bien lourde est la tâche qui m'incombe ! Je l'accepte cependant avec d'autant plus d'allégresse que j'ai l'inébranlable conviction que l'oeuvre de Dieu s'accomplit en dépit de toutes les faiblesses humaines. Vous m'aiderez, très chers coopérateurs, en vous groupant fraternellement autour de votre Patriarche et en multipliant les oeuvres d'apostolique propagande. Tous ceux qui voient clair dans la situation religieuse des peuples européens ont pu se persuader que le catholicisme tel qu'il est compris et enseigné aujourd'hui, ne répond plus aux besoins de la société moderne. Il leur apparaît comme une force oppressive qui retient le peuple dans l'ignorance pour le dominer. Aussi, répudient-ils l'héritage religieux de leurs pères, et l'on peut prévoir le moment où l'orthodoxie catholique sera morte parce que désertée par tous les esprits religieux qui osent penser, quelles que soient d'ailleurs les quelques exceptions qu'on puisse citer. Et si les penseurs religieux, si les hommes de science abandonnent l'orthodoxie catholique, celle-ci doit infailliblement tomber, car c'est d'eux que relève le mouvement des esprits. Qu'est, d'ailleurs, une confession religieuse qui s'attire le mépris de tout ce qu'il y a d'intelligence dans la société moderne ? L'évolution religieuse à laquelle nous assistons nous montre qu'il faut une religion nouvelle. Le gnosticisme s'offre comme la religion désirée. La Gnose est la synthèse complète et définitive de toutes les croyances et de toutes les idées dont l'humanité a besoin pour se rendre compte de son origine, de son passé, de sa fin, de sa nature, de son avenir, des contradictions de l'existence et des problèmes de la vie. Savoir cela, c'est savoir les seules choses nécessaires. La Gnose est la perle de l'Evangile pour laquelle l'Homme vraiment digne de ce nom doit vendre et donner tout ce qu'il a. « Mon âme, d'ou viens-tu ? disait Saint-Basile. Qui t'a chargée de porter un cadavre ? Si tu es quelque chose de céleste, ô mon âme ! apprends-le moi. » Et la Gnose répond : « En contemplant le Plérôme, tu connaîtras toutes choses. » « La Gnose, a dit Ephrem le Syrien, tresse une couronne à ceux qui l'aiment et elle les fait asseoir sur un trône de Roi ». Les docteurs et les évêques de cette Gnose ont reçu en dépôt le sens ésotérique du christianisme. C'est à nous, pontifes selon l'ordre de Melchisedech, que les anges ont confié le pectoral où flamboient l'Urim et le Thumin. C'est nous qui lisons dans le livre de la vraie loi. C'est de nous qu'il est écrit :« Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où sont-ils venus ? Ce sont ceux qui ont souffert de la Grande Tribulation et qui ont lavé leurs tuni¬ques dans le sang spirituel de l'Agneau, et qui sont vierges des superstitions et des souillures du monde Hylique ! » La Gnose est l'essence même du Christianisme. Voilà, nos bien-aimés, la plus juste définition du Gnosticisme. Mais, par Christianisme, nous n'entendons pas seulement la doctrine enseignée depuis la venue du divin Sauveur, mais encore celle enseignée avant la venue de Jésus, dans les temples anciens, la doctrine de la Vérité Eternelle ! Notre Eglise est l'antinomie de celle de Rome. Le nom de celle-ci est Force ; le nom de la nôtre est Charité. Notre Souverain Patriarche n'est pas Pierre, l'impulsif, qui renia trois fois son maître et usa de l'épée, mais Jean, l'ami du Sauveur, l'apôtre qui reposa sur son coeur et en connut le mieux le sentiment immortel, l'oracle de la lumière, l'auteur de l'Evangile Eternel, qui n'usa que de la Parole et de l'Amour. Notre Eglise est la Cité Céleste sur terre et dans les cieux, ce royaume de la Justice dont il est parlé dans le livre de la Révélation. Elle est aussi l'Eglise du Paraclet dont elle a les vertus. Elle est pure et pacificatrice, sainte et sanctifiante, consolante et consolée dans l'exil du monde. Avec votre concours, très chers Coopérateurs et Frères, notre Sainte Eglise s'épanouira et développera ses branches, comme le grain de sénevé dont parle l'Evangile, et deviendra un arbre immense sur lequel les oiseaux du ciel viendront se reposer. Mais pour que l'oeuvre de Dieu s'accomplisse, il faut que nous restions unis dans l'amour de la Gnose, comme les Saints Eons sont unis dans la volonté du Père. Il faut que dispersés à travers le monde, nous ne laissions fuir aucune occasion de faire éclater la vérité, de détourner nos frères égarés du chemin des ténèbres, d'affirmer qui nous sommes, ce que nous voulons et où nous allons. Les temps sont difficiles, nous le savons ; les forces occultes sont liguées contre nous, nous ne l'ignorons pas. Mais il ne se peut que l'idée pour laquelle tant de martyrs sont morts, demeure improductive. Aussi, mes très chers Frères, levez vos yeux vers les hauteurs, tournez vos regards du côté de la vraie Lumière, énivrez-vous des ineffables délices du Plérôme spirituel, et vous acquerrez la force de parachever l'oeuvre sainte, l'oeuvre véritable, l'oeuvre divine. Ah, mes Frères, à travers toutes les tempêtes et tous les otages qui sont déchaînés sur notre monde hylique, alors que les fausses doctrines essaient de perdre les âmes, ne perdez pas de vue les hautes cimes, et si vous touchez terre, que ce ne soit comme la colombe de l'Arche que pour y rester un instant et y cueillir le pacifique rameau d'olivier ! A vous, mes très chères Soeurs, j'adresse un appel plus particulier. Je sais combien est précieux votre concours en matière d'apostolat et je sais combien notre monde féminin cache dans ses salons et ses retraites mystiques de nobles et courageuses émules des Maximille et des Esclarmonde de Foix. Mieux que nous, vous savez trouver le chemin des âmes ! Nous ne sommes, nous autres, que le verbe qui convainc ; vous êtes, vous, le coeur qui persuade. Unissez-vous à nos frères pour rétablir sur de fortes et profondes assises la communauté, l'Eglise visible des Pneumatiques que les manifestations d'En-Haut nous an¬noncent et nous promettent. Et maintenant, Très Chers Coopérateurs Bénédiction sur vous ! Bénédiction sur vous, Très Chers Frères et Très Chères Soeurs ! Bénédiction sur tous ceux qui travaillent avec nous dans les champs du Seigneur ! Bénédiction sur tous ceux que dévore le zèle de la maison de Dieu ! Et Bénédiction aussi sur nos ennemis, afin que la lumière d'en haut les éclaire et qu'ils sachent qui nous sommes, et que par ainsi ils se prennent à nous aimer, comme nous les aimons. Amen. + JEAN II, Evêque Primat de France, Patriarche de l'Eglise Gnostique Universelle. Lyon, 25 février 1908. ---------------------- PROFESSION DE FOI 1. -Nous croyons au divin Proarché et propator éternel, être infini et tout puissant, passé de la puissance à l'acte en un être parfait, Dieu un et triple. 2. - En un premier tridyname le père, suscitateur et attracteur de tous les êtres visibles et invisibles. 3. - En un second tridyname le fils, logos divin manifeste par Christos lumière intellectuelle et physique, vrai Dieu comme le père et consubstantiel à lui, sans qui aucune chose n'a été faite. 4. - Qui s'est concentré sur la terre dans la personne de Jésus, esprit supérieur descendu ici-bas pour nous, où il s'est uni à une âme et à un corps semblables aux nôtres ; dans le sein de Miriam. 5. - Qui s'est manifesté en Jésus depuis le moment de son baptême jusqu'au moment de sa passion. 6. - Qui nous a parlé par sa bouche et nous a enseigné la gnose et la vie sainte, afin de nous délivrer de l'esclavage du Démiurge et de son archon terrestre, et ainsi de permet¬tre notre retour au monde pneumatique notre patrie, comme lui-même y est retourné après sa mort. 7. - Nous croyons en un troisième tridyname, l'amour qui procède du père parallèlement au fils et se manifeste par pneuma-agion (l'esprit-saint). 8. - Qui donne l'amour avec la vie, qui nous, met sur la voie de la vérité et de la sainteté, qui unifie tous les êtres, et qui est adoré et glorifié avec le père et le fils. 9. - Nous croyons eu un univers pneumatique, église immense des esprits, aussi ancienne que Dieu lui-même et antérieure à l'univers hylique, mais dont une colonie est venue habiter la perisphère de notre globe et d'où sont descendus les hommes en tant qu'esprits. 10. - Nous confessons les deux baptêmes et les trois au¬tres mystères pour la purification et la transmutation de l'homme. 11. - Nous attendons sur terre l'établissement du royaume du ciel et le rétablissement de l'homme dans son état primitif. 12. - Et à la fin, la réapparition des morts avec Jésus chef de l'Eglise terrestre ; l'ascension et la réintégration de cette assemblée dans le ciel ; la dissolution des esprits réfractaires à toute conversion, en même temps que la dissolution de l'univers hylique, oeuvre du Démiurge. Amen. Le Suprême Conseil du Haut Synode, + J. BRICAUD, - + SOPHRONIUS. Evêques-Primats. Les Membres du Haut Synode, + JEAN BAPTISTE, évêque de Russie, + B. CLÉMENT, évêque des États-Unis d'Amérique. Le Diacre référendaire,Marcel Cotte et La Diaconesse référendaire, Houdja Hetzel. EGLISE GNOSTIQUE UNIVERSELLE L'Eglise Gnostique a pour but essentiel de restituer à l'humanité son unité religieuse primitive, c'est-à-dire, en lui faisant rejeter les erreurs d'où sont sorties les différentes religions, d'établir et de répandre une Religion conforme à la tradition universelle et par là véritablement catholique. L'Eglise Gnostique prétend ne s'imposer aux consciences, ni par la force du pouvoir civil ou militaire, ni par de vaines menaces de châtiments d'outre tombe, ni par de fal¬lacieuses promesses de récompenses futures. Basée, d'une part, sur la tradition universelle (de tous les peuples civilisés) et non pas seulement sur la tradition hébraïque de la bible, et, d'autre part sur la philosophie et la science moderne, ses vérités ne se présentent pas comme objets de foi, mais comme objets de démonstration philosophique et scientifique ; elle ne s'adresse qu'à la raison qui est la même chez tous les hommes. L'Eglise Gnostique est large et tolérante. Elle respecte les coutumes et les lois de tous les peuples, ce qui lui permet d'admettre tous les hommes, de toutes nationalités, de toutes langues, de toutes races, nés et élevés dans n'importe quelle religion. Elle recommande à ses adeptes que dans toutes les circonstances de la vie, ils se prêtent un mutuel appui et se traitent en frères. L'Eglise Gnostique est divisée en deux sections : la section exotérique et la section ésotérique. Cette dernière a pour but de donner aux membres de la section exotérique l'Initiation gnostique. Seuls les membres de la section exotérique peuvent y être reçus et à certaines conditions. ADMISSION Pour être reçu membre de l'Eglise Gnostique (section exotérique) il suffit d'en faire la demande à la direction du RÉVEIL GNOSTIQUE, 8, rue Bugeaud, à LYON. Le droit d'entrée dans l'Eglise est de 5 francs. l.a cotisation annuelle est (le 6 francs et donne droit à recevoir gratuitement le Réveil Gnostique, organe de l'Eglise Gnostique Universelle Imprimerie Em.-M.Lelièvre – Laval-Paris. Source petit fascicule de 8 pages intitulé : Homélie de S.G. + JOHANNES BRICAUD ( JEAN II ) A l’occasion de son élévation au siège patriarcal de l’ Eglise Gnostique Universelle Suivie de PROFESSION DE FOI Des évêques Gnostiques MEMBRES DU TRES HAUT SYNODE Prix 0.25 fr. 1908 BUREAUX DU REVEIL GNOSTIQUE 8, rue Bugeaud, 8 LYON.

Contactez votre ange gardien par Denis Labouré

La question essentielle du saint ange gardien, ou du "bon compagnon", dont Martines disserte longuement, doit certainement vous intéresser. C'est pourquoi je me permets de vous signaler un livre remarquable, dixit Serge Caillet : suite sur :http://sergecaillet.blogspot.com/

jeudi 15 mars 2012

NEWS BAGLIS TV

nous avons le plaisir de vous informer de la mise en ligne de la table ronde suivante:


Mystique et psychiatrie

coll_mystique Nos ancêtres de  la Grèce antique pensaient la folie comme une réalité "autre". Selon leur sagesse et philosophie, ils la considéraient  comme un lieu d’enseignement et ils distinguaient avec subtilité la "mauvaise" folie de la "bonne" folie. La bonne folie était d’ailleurs ce que l’on pouvait souhaiter de mieux pour une personne puisque celle-ci  était directement inspirée par les Dieux


 

La Chaîne d’Or d’Homère
AUREA CATENA HOMERI

La Nature Dévoilée ou la Théorie de la NatureDans laquelle on démontre, 
par une analyse exacte de ses opérations, comment & de quoi toutes choses prennent naissance,
 comment elles se conservent, se détruisent & se réduisent de nouveau en leur essence primordiale.

Édition intégrale en 3 parties,

attribué au Docteur Anton Joseph Kirchweger.

 Ce texte d’Alchimie doit être considéré comme un des plus grands classiques du genre. Voici en Français, dans sa version complète en trois parties, la Chaîne d’Or d’Homère ou Aurea Catena Homeri, qui expose de façon didactique les grandes théories et les pratiques Alchimiques des Rose-Croix des XVIIème & XVIIIème siècles. 

   Simple et éclairant, il dispense un enseignement au combien riche et important pour le néophyte comme pour le praticien déjà engagé sur la Voie d’Hermès.

                    • Première Partie, où il est traité de la génération de toutes les choses naturelles.

                    • Seconde Partie, où il est traité de la destruction et analyse des choses naturelles.

                    • Troisième Partie, dans laquelle sera traite le Sale Philosophorum ou Sel Philosophal ; 
                        ou de la Pierre des Sages, en particulier et expliqué en détail la Transmutation des Métaux.


Traduit et adapté de l’Allemand par Béatrice Descamps. Introduction par Fred MacParthy.  Adaptation & correction par les Fratres du Collegium Rosæ Crucis. 

ISBN : 9-9526443-4-9 Format 14,5 X 23 cm. 534 Pages. Couverture Rigide.   Tirage limité à 200 exemplaires numérotés.         45, 00 Euros

Port en Colissimo suivi pour la France Métropolitaine 8,50 Euros.

Tout autre destination nous consulter avant achat. 
contact@sesheta-publications.com

http://www.sesheta-publications.com/Collection-Rose-Croix-Collectanea-Rosicruciana.htmlhttp://www.sesheta-publications.com/Collection-Rose-Croix-Collectanea-Rosicruciana.html

http://www.sesheta-publications.com/Collections-Livres/Rose-Croix/chaine-or-homere.htmlhttp://www.sesheta-publications.com/Collections-Livres/Rose-Croix/chaine-or-homere.html