*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

lundi 29 novembre 2010

La Librairie Ritman d'Amsterdam, ou Bibliotheca Philosophica Hermetica, est menacée de pillage par la Finance Internationale & les Banques…


La Librairie Ritman d'Amsterdam, ou Bibliotheca Philosophica Hermetica, est menacée de pillage par la Finance Internationale & les Banques…

http://www.ritmanlibrary.nl

Dans les années 90, la Librairie fut en danger et la Banque ING la racheta bien que le gouvernement Hollandais entra dans le capitale à hauteur de 40 %.

Le changement de gouvernement & la crise actuelle menace de nouveau cette Bibliothèque incomparable.

La semaine dernière, un manuscrit médiéval des collections de la Bibliothèque, sur le Graal, de Rochefoucauld, fut mis en vente chez Sotheby's.

La Banque Friesland tente de vendre 60 % du fond et veut licencier le personnel.

La Librairie est actuellement fermée, et un démantèlement est en cour.

Une pétition a été mise en ligne afin de sauver la Bibliotheca Philosophica Hermetica.


http://www.ipetitions.com/petition/ritmanlibrary

Voir l'article :
http://heterodoxology.wordpress.com/2010/11/24/save-the-bibliotheca-philosophica-hermetica

Que tous les Hermétistes, Rose Croix, Franc-Mac ect… se mobilise contre ce nouveau scandale…

In LVX

Fred MacParthy


-----------------------

This morning we received the following communication on behalf of Professor Wouter Hanegraaff, Professor of History of Hermetic Philosophy and related currents, University of Amsterdam.
Everyone in our field should know of the vital importance the Bibliotheca Philosophica Hermetica has played in the collection, conservation, and dissemination of esoteric literature, much of it in rare and first editions from the fifteenth century to the present. Its helpful and highly qualified staff, publications, exhibitions, and open-bay collections have fostered scholarship to an unprecedented extent in Europe and more widely in the international community since 1957.
The collection is now in danger of sale and disposal.
Prof. Wouter Hanegraaff, Chair of the History of Hermetic Philosophy at the University Amsterdam, would welcome all expressions of support for the maintenance of this unique and irreplaceable resource for our studies. Please write to him expressing your support for the BPH.
Unfortunately I have news that will come as a great shock to everybody involved in hermetic studies and related fields. It is widely known that the Bibliotheca Philosophica Hermetica in Amsterdam, founded by J.R. Ritman, was in great danger in the 1990s, when the ING bank took possession of the collection and threatened to sell it. Fortunately, the Dutch government intervened: the BPH was put on the list of protected Dutch heritage, and the state eventually acquired over 40% of it. The books remained at the same physical location, integrated with the rest of the collection, and the government would eventually acquire all of it. As part of this process, there were great plans for further expansion. All of this was taking some time, partly due to the financial crisis and a change of government, but nobody doubted that the library was safe.
Last week this turned out to be incorrect. An extremely valuable medieval manuscript owned by the BPH (The Grail of Rochefoucauld) was put on sale at Sotheby’s, and this triggered a reaction from the Friesland Bank, which took possession of the library, that had apparently been brought in as collateral, in order to get back a 15 million loan from mr Ritman. At present the BPH is closed, and intense negotiations are going on behind closed doors. It is impossible at this moment to predict the outcome, but there is no doubt that the situation is extremely serious. There is a very real possibility that the Friesland bank will try to sell at least the 60% of the library that is still owned by mr Ritman, and nobody knows what implications this will have for the rest of the collection and the BPH as a whole, including its staff. The Netherlands have a brandnew right-wing government that has announced a program of radical financial cuts in the culture section and elsewhere, which makes a renewed intervention from that side highly unlikely.
The story is just beginning to be picked up by the Dutch media but doesn’t yet seem to have spread abroad. If the Ritman library would go down, this would mean an enormous blow to international scholarship in hermetic studies. The damage would be irreversible. It is important to raise awareness about what is going on, so feel free to circulate this document to anybody of your acquaintance who is involved in the study of hermeticism and related domains. To express your concern by means of a letter, email Wouter J. Hanegraaff (Professor of History of Hermetic Philosophy and related currents, University of Amsterdam):
w.j.hanegraaff@uva.nl

Link to Ritman Library website:

http://www.ritmanlibrary.nl

mercredi 24 novembre 2010

Les élus coëns et le régime écossais rectifié


Parmi plusieurs ouvrages récents – sur lesquels nous reviendrons - consacrés au rite écossais rectifié, Les élus coëns et le Régime Ecossais Rectifié. De l’influence de la doctrine de Martinès de Pasqually sur Jean-Baptiste Willermoz, sous la signature de Jean-Marc Vivenza (Grenoble, Le Mercure Dauphinois, 2010) apporte une réponse définitive à la question récurrente des sources coëns du rite écossais rectifié. Car l’affaire est entendue pour qui a des oreilles pour entendre et des yeux pour lire les rituels et les instructions de ce régime singulier dont l’élu coën lyonnais Jean-Baptiste Willermoz a été l’artisan (convent de Lyon, 1778, convent de Wilhelmsbad, 1782), après avoir suivi, de 1766 à 1774, les leçons de Martines de Pasqually, au sein de l’Ordre des chevaliers maçons élus coëns de l’univers. Car Willermoz a voulu préserver dans le régime qu’il a forgé l’essentiel du dépôt de la doctrine de la réintégration..
Pour lire la suite de ce petit compte rendu, rendez-vous sur :
http://institut-eleazar.blogspot.com
Serge Caillet
sergecaillet@gmail.com

mardi 16 novembre 2010

LOUER OU ACHETER Le VOYAGE ALCHIMIQUE


Ce coffret rassemble les 7 DVD du Voyage Alchimique.
Il contient aussi le livret Carnet de Voyage.
Ce coffret constitue ainsi la somme de cette aventure qui commença sur le Grand’Place de Bruxelles le 27 décembre 2004 pour se terminer six ans plus tard, en décembre 2010. Que de chemin parcouru !
Ce Carnet de Voyage, inclus dans le coffret, comporte 128 pages et plus de 150 illustrations. Il est destiné à accompagner les DVD. Patrick Burensteinas et Georges Combe y racontent comment s’est concrétisée cette idée du Voyage Alchimique. Ils livrent aussi des développements sur l’alchimie, son histoire, ses symboles, ses rapports avec la science et les arts, qui auraient été trop longs pour trouver place dans le cours des films. Enfin, Patrick Burensteinas explicite le symbolisme des divers animaux que nous avons rencontrés au fil de nos étapes. Ils constituent un véritable bestiaire alchimique.
Tous les dvd sont bilingues, français/anglais, au format 16/9 et pressés au standard PAL avec un son stéréophonique.
De nombreuses personnes ont déjà acquis les dvd du Voyage alchimique, au fur et à mesure de leur parution. Si elles le désirent, elles pourront se procurer séparément le coffret (sans les DVD) et le livret Carnet de Voyage (prix 14 euros TTC).


---------------

BANDE ANNONCE :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/388-le-voyage-alchimique-1/trailer

----------------

Etape 1 : BRUXELLES,
La Grand'Place. Sur les façades richement décorées de la Grand'place, les Alchimistes ont laissé des messages énigmatiques. Patrick Burensteinas les déchiffre pour nous : les trois phases du grand œuvre, les trois Principes et enfin le but de l'Alchimie : il est à la fois matériel et spirituel. Cette Place, est le point de départ de notre voyage alchimique...
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/388-le-voyage-alchimique-1

Sur les chemins de la Pierre philosophale.
Etape 2 : CHARTRES.

Lors de cette deuxième étape, nous accompagnons Patrick Burensteinas dans le parcours que lui inspire la Cathédrale de Chartres : l'architecture, les Vierges noires, les vitraux, le labyrinthe, la crypte et son puits celtique nous aident à percevoir la philosophie de l'Alchimie. La cathédrale est une porte qui s'ouvre sur les dimensions subtiles et spirituelles qui permettent de ressentir le sens de la quête des Alchimistes.
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/389-pierre-philosophale

Etape 3 : Le Mont Saint-Michel.
Le Mont Saint-Michel nous invite à voir au-delà des apparences. Sa situation, sa structure et son histoire attirent les mythes et les légendes. C'est aussi une frontière. Si nous la traversons, nous entrons dans une autre "réalité", une réalité mouvante, à l'image des sables qui l'entourent...
Aussi découvrirons-nous la fameuse langue secrète des alchimistes, la "langue des oiseaux". Cette étrange visite transformera notre perception du monde. Nous serons prêts, désormais, à goûter l'essence même de la Nature, cette Nature sur laquelle et avec laquelle travaille l'alchimiste...
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/413-alchimie

Etape 4 : Rocamadour.
La quatrième étape de notre Voyage Alchimique nous entraîne dans les profondeurs de la vallée de Rocamadour où nous allons peu à peu ressentir la présence mystérieuse et subtile des "élémentaux", c'est-à-dire les "esprits" des éléments. Ce dialogue de l'alchimiste avec les forces naturelles que nous découvrons ne se fait pas avec le "mental" et le conscient. Il fait appel aux archétypes et à l'imaginaire universel. Toutes les mythologies ont mentionné ces "esprits" de la nature et l'alchimie s'inscrit dans cette pensée aussi ancienne que le monde.
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/423-les-alchimistes

Etape 5 : Saint-Jacques de Compostelle
L'alchimie donne un sens particulier au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Faire le chemin, c'est se dépouiller. Ce que fait l'alchimiste qui doit à la fois purifier sa matière et sa pensée. Arrivé à Compostelle, il découvre que ce n'est pas le véritable but de son voyage, mais la côte de la Galice, la "côte de la mort". Là, il comprend ce qu'est la matière première, la base du Grand Oeuvre. C'est le début d'un nouveau voyage...
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/446-alchimistes

Etape 6 : Paris et Nicolas Flamel
Nicolas Flamel et les techniques de l'alchimie. L'alchimiste revoit la cathédrale de Chartres, mais avec d'autres yeux. Il peut y lire des indications techniques. A Paris, l'exemple de Nicolas Flamel, qui était aussi allé à Compostelle, lui donne d'autres clefs, qu'il vérifie au laboratoire. Les décorations de certaines églises les complètent. Si les alchimistes ont pu glisser des messages techniques dans les images pieuses, ne serait-ce pas qu'alchimie et religions participent d'une même connaissance ?
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/579-nicolas-flamel

Etape 7 : Notre-Dame de Paris
Comment réaliser la Pierre Philosophale ?

Le message alchimique le plus complet est inscrit au coeur de Paris, sur Notre-Dame. Sous une apparence religieuse, les médaillons du porche central, montrent toutes les phases de l'Oeuvre. Depuis longtemps, les alchimistes avaient remarqué cette double signification. Notre voyage se termine donc par la lecture de ces médaillons et leur illustration au laboratoire. On perçoit ainsi le sens ultime de la recherche des alchimistes.
voir résumé sur :
http://www.filmsdocumentaires.com/films/775-notre-dame-de-paris

Un film de Georges Combe

Ce film est en français, mais il est également disponible en version anglaise.
This film is in French, but it is also available in English.

vendredi 5 novembre 2010

compte rendu du dernier numéro de la revue Historia occultae :


sur le blog de Serge Caillet

http://sergecaillet.blogspot.com

Ce numéro contient notamment un long entretien avec Serge Caillet où il est beaucoup question de Robert Amadou et du martinisme.