*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

dimanche 30 octobre 2016

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/charles_baudelaire/charles_baudelaire.html
Source.: Youtube

Chant d'automne


Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C'était hier l'été ; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l'été blanc et torride,
De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !


http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/charles_baudelaire/charles_baudelaire.html


lundi 17 octobre 2016

LIENS.: Reliance Universelle - Blog de Sébastien Morgan

Reliance Universelle - Blog de Sébastien Morgan

                  http://www.relianceuniverselle.com        

Chevalerie Spirituelle, Tradition Catholique, mytho-poésie et fantastique, art, société, économie, science, transhumanisme et mystique

dimanche 16 octobre 2016

AUJOURD'HUI : 14 Octobre, date anniversaire du départ à l'Orient Éternel de Louis-Claude de Saint-Martin

1743-1803
Xavier C.R. merci pour ce rappel.

en + qq infos sur le philosophe inconnu

Louis-Claude de Saint-Martin - Audio

Saint-Martin>> Présentation audio (Mp 3)

Qui était Louis-Claude de Saint-Martin ? C'est à cette question que nous allons tenter de répondre avec cette biographie succincte.


http://www.philosophe-inconnu.com/Homme/saint_martin_audio.htm

Catalogue Anciens et occasion - ROBERT AMADOU N'2 - Le Griffon


pour demander leur catalogue

Le Griffon

Monsieur Steeve FAYADAS 
7 B chemin des grenadiers
13890 Mouriès 

Fayadas.steeve@gmail.com

06 33 09 11 35
 

dimanche 9 octobre 2016

Nancy "Le Salon Mauresque" un mystère



LIENS.:

Le mystère de l'Église intérieure

nouveauté

34,50 €  

2-035

En stock
Faire « naître Dieu en nous » est la question qui représente le « cœur » même de l’élément le plus intime, le plus fondamental de la pensée théosophique, l’idée fondatrice de la perspective illuministe et mystique de la pensée de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), dit le « Philosophe Inconnu », disciple de Martinès de Pasqually (+ 1774), qui se mit ensuite à l’école de Jacob Boehme (1575-1624), ce dernier lui ayant révélé que le vide originaire, qu’il faut traverser et endurer, est un « Néant » dans la plénitude abyssale de l'Absolu, connaissance qui participe, incontestablement, du « mystère » secret propre à la Divinité.

Ce secret représente le « dépôt primitif de toutes les révélations », en lien avec ce qui provoqua la chute des anges, puis celle de l’homme, ainsi que les conditions qui permettront que puisse advenir, lorsque les temps seront accomplis, la « réintégration universelle », mais dont les éléments ultimes, les lumières les plus sublimes, portent en réalité sur la génération de la Divinité, ce en quoi consiste le « Grand mystère » (Mysterium magnum), qui est celui de la « naissance de Dieu en nous », par un processus absolument saisissant relevant des plus hautes régions de « l’Esprit », ouvrant sur une dimension proprement métaphysique, car l’ordre au sein duquel se situe cet « engendrement divin », est celui où « l’Être » et le « Non-être », « l’Absolu » et le « Néant », entretiennent depuis toujours, un rapport étroit, ceci ayant pour conséquence de placer l’âme au centre d’un enjeu « ontologique » extraordinaire.

Si « Dieu » reste inconnu aux yeux du monde, c’est qu’il n’est pas un « objet », une entité indépendante de nous. Cependant, pour savoir ce qui se cache derrière ce que l’on désigne comme étant « Dieu », il est nécessaire de modifier, entièrement, notre vision des choses, de s’ouvrir, par un changement de « conversion » - une authentique « métanoïa » (mετάνοια) -, à ce qui est caché en nous, à l’intérieur, dans ce « fonds » qui est un « abîme transcendant ». Dieu reste inconnaissable, puisqu’il est radicalement impossible de le connaître sans le faire « naître » en notre interne, naissance par laquelle Dieu et l’âme deviennent une seule et même substance, et s’unissent, éternellement, en un identique « Mystère » suressentiel


Titre : Le Mystère de l'Eglise intérieure

Auteur : J-M.Vivenza

Nb. pages: 360 pages

N° ISBN : 978-2-36353-035-6

Prix public : 34,5€

Poids : 510 g.

N°ISBN/ePub : N.A

Date édition : avril 2016


http://www.lapierrephilosophale.com/_checkout.html