*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

vendredi 27 février 2015

Dix des plus jolies librairies du monde


Quoi de mieux qu'une librairie remplie de merveilleux livres? Une belle librairie remplie de merveilleux livres – une boutique si charmante que personne ne pourrait y résister. Plusieurs magnifiques librairies affichent leurs livres à vendre sur AbeBooks, nous avons donc fouillé les quatre coins du monde et choisi certains des plus beaux magasins que nous connaissons. Même les gens capables de résister au magnétisme et à l'odeur de livres rares et anciens resteront bouche-bée devant ces jolies boutiques. Avant d'y entrer pour s'enfouir le nez dans un bouquin, il faut s'assurer de prendre un moment pour admirer l'extérieur de ces dix librairies
http://www.abebooks.fr/livres/jolies-librairies.shtml?cm_mmc=nl-_-nl-_-F150200-h00-joliesAQ-341422xx-_-01cta&abersp=1

mercredi 25 février 2015

Miscellanées saint-martinienne : Le Livre de l'Homme, par Xavier Cuvelier-Roy.


http://rflexionssurtroispoints.blogspot.fr/2015/02/miscellanees-saint-martinienne-le-livre.html

lundi 23 février 2015

mise en ligne de l'exposé et de l'interview


Hermès atemporel par Patrick Rivière

Hermès atemporel par Patrick Rivière
Hermès est une acception polysémantique qui renvoie tour à tour au Dieu des alchimistes, à une figure archétypale que l’on retrouve dans trois civilisations : égyptienne (Thot), grecque (Hermès), romaine (Mercure), ou encore à la quête du Graal chez les chrétiens. Appelé "trois fois grand" (Trismégiste), son oeuvre se compose de nombreux ouvrages dont le fameux Corpus Hermeticum. A travers l’étude des arts, de la médecine, de la philosophie et de l’observation de la nature, la pensée d’Hermès ne poursuit qu’une ambition, phénoménale, celle de relier le Ciel et la Terre….

dimanche 22 février 2015

SalamandreTV

"Ces hommes qui ont 

fait l'Alchimie au 

siècle dernier" avec 

Patrick Burensteinas 

et Philippe Buchelot

Madame, Monsieur,
Nous avons le plaisir de vous informer
de l’émission de ce lundi 23/2, en direct et
gratuitement sur Salamandre TV, à 20:50,
réunissant Patrick Burensteinas et Philippe
Buchelot, autour de Cédric Mannu.
http://www.salamandre-tv.net/agenda/44.html

"Patrick Burensteinas, accompagné de
Philippe Buchelot, nous proposera une visite
de l'alchimie du XXème siècle, et de ses
figures éminentes : alchimistes, souvent
hommes de science, connus et moins
connus. Ce sera l'occasion d'aborder des
personnalités aussi diverses que Fulcanelli,
Pierre Dujols "Magophon", André Savoret,
Eugène Canseliet, Roger Caro, Jean Dubuis,
mais aussi Achille Lebel, Jean-Julien
Champagne. Nous aurons aussi le plaisir
de découvrir les figures alchimiques
représentant l'école grecque, et d'aborder
des personnalités comme Paul Decoeur….
Au travers de ces figures, ce sont
différents courants de l'alchimie qui seront
visités avec émaillés ici et là de quelques
fragments du Grand Oeuvre… "!

Pour assister au direct et poser vos
questions, il suffit juste de vous inscrire,
c'est simple et gratuit :
http://www.salamandre-tv.net/
(en haut à droite compte -> inscription)
Si vous arrivez sur notre site après le
démarrage du direct, il faut alors se rendre
en haut à droite sur l’onglet : agenda.

Si vous ratez le direct, cette émission sera
disponible, gratuitement, pendant une
semaine dans l’espace « Replay » de notre
site.

A lundi soir … venez-nombreux, écouter
cet échange passionnant !

SALAMANDRE TV
https://www.facebook.com/SalamandreTV

Découvrez aussi le site de notre partenaire,
BAGLIS TV (700 films vous y attendent
pour 9.90 EUR)

mardi 17 février 2015

Une Citation de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803)

Ceux qui ont de l' âme prêtent à mes ouvrages ce qui leur manque. Ceux qui ne les lisent point avec leur âme, leur refusent même ce qu'ils ont.
Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803)

lundi 16 février 2015

Une citation de Louis-Claude de Saint-Martin (1743_1803)

Pour les sciences humaines, il ne faut que de l' esprit, et elles ne demandent point d' âme. Pour les sciences réelles et divines, il ne faut point d' esprit, parce que l' âme les engendre toutes. Ainsi il est impossible qu'il y ait rien de plus inverse que le monde et la vérité.
Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) 

LUNDI ce soir sur Salamandre TV

SalamandreTV

Ce soir : L’Egypte et les 

courants occultistes : 

récupération  où continuité ?

Madame, Monsieur,
Nous avons le plaisir de vous informer de l’émission de
ce lundi 16/2, en direct et gratuitement sur
Salamandre TV, à 20:50, réunissant Florence Quentin,
Jean-Pierre Laurent ET Patrick Burentseinas.
http://www.salamandre-tv.net/agenda/43.html

A l’occasion de la sortie du Livre des Égyptes, dirigé
par Florence Quentin (Bouquins Laffont, 2015), nous
abordons dans ce premier volet la réception,
l’interprétation et l’influence que les découvertes de
Champollion, notamment les hiéroglyphes, vers 1822,
eurent sur les différents courants occultistes.
Des courants qui étaient alors émergents et
s’emparèrent inévitablement de toutes ces découvertes
Le mot « occultisme » n’existait pas avant cette
période d’ailleurs!
Récupération ou continuité ?

Pour répondre à cette question, Sébastien Morgan va
interroger Florence Quentin (auteur, journaliste et
directrice du livre des Égyptes), Jean-Pierre Laurant,
(historien, contributeur de cette partie au Livre) et
Patrick Burensteinas (alchimiste).
Tour à tour, nous examinerons comment ces grandes
figures de l’occultisme que furent les Papus, Steiner,
Blavatsky, Schwaller de Lubicz, Ambain, Crowley
ou Guénon interprétèrent (ou s’approprièrent ?) les
mystères inhérents à cette civilisation passionnante
et où la magie est omniprésente…

Pour assister au direct et poser vos questions, il suffit
juste de vous inscrire, c'est simple et gratuit :
http://www.salamandre-tv.net/
(en haut à droite compte -> inscription)
Si vous arrivez sur notre site après le démarrage du
direct, il faut alors se rendre en haut à droite sur
l’onglet : agenda.

Si vous ratez le direct, cette émission sera
disponible, gratuitement, pendant une semaine dans
l’espace « Replay » de notre site.

A ce soir … venez-nombreux, écouter cet échange
passionnant !
SALAMANDRE TV
https://www.facebook.com/SalamandreTV

dimanche 15 février 2015

Une citation de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803)

J' arrive à un âge et à une époque où je ne puis plus frayer qu'avec ceux qui ont ma maladie. Or cette maladie est le spleen de l' homme . Ce spleen est un peu différent de celui des Anglais. Car celui des Anglais les rend noirs et tristes ; et le mien me rend intérieurement et extérieurement tout couleur de rose.
Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) 

samedi 14 février 2015

Une citation de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803)

Dès mes premières années spirituelles, je me suis dit :
C' est bien mâcher à vide que de courir après la matière.
Si Dieu ne pardonnait pas, où en serions-nous ?
L' homme est un des attributs de Dieu, c' est pourquoi il est aussi ancien que Dieu, sans qu'il y ait pour cela plusieurs Dieux.
Nous sommes tous veufs, notre tâche est de nous remarier.
Ce n' est que dans la tendance vers notre être que se fait la purification ; tous ceux qui ne la sentent pas n' expient rien, ils ne font que se tacher davantage.
Que les hommes sont aveugles de se croire en vie !
Qu'est-ce que c' est que l' homme tant qu'il n'a pas la clef de sa prison ?
Ne mets point ton argent dans une bourse, pour être plus prompt à faire l' aumône.
Ce qui est est plus loin de nous que ce qui n' est pas.
Oh, comme Dieu est petit, pourrait-on dire, il ne fait rien que d' une seule manière.
Les corps sont des êtres de vie ; s' ils étaient des êtres vivants, ils ne mangeraient ni ne mourraient point.
Les Hommes font servir le vrai au culte de l' apparence, pendant que l' apparence leur avait été donnée pour le culte du vrai.
Louis-Claude de Saint-Martin, philosophe du 18ème (1743-1803)

Sesheta-Publications

Projet en cour de réalisation dans la collection Grimoire.
Livre grand format, 20 x 28 cm. Environ 250 pages.


Nombreuses illustrations et commentaires.

Les Figures Kabbalistiques de la “Kabbala Denudata” 
du Baron Christian Knorr von Rosenroth, selon la Kabbalah de Rabbi Isâac Louria, Le ARIZ'AL
Traduit, annoté et commenté par Fred MacParthy.

vendredi 13 février 2015



Cliquer complètement à droite pour obtenir la vision plein écran

une citation de Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803)

N' oublie pas qu' il y a deux portes dans le coeur de l' homme ; l' une inférieure, et par laquelle il peut donner à l' ennemi l' accès à la lumière élémentaire, dont il ne peut jouir que par cette voie ; l' autre, supérieure, et par laquelle il peut donner à l' esprit renfermé avec lui l' accès à la lumière divine qui ne peut ici-bas lui être communiquée que par ce canal.

SalamandreTV

Humanisme mode d’emploi 

réunissant 

Jean Moreau 

et 

Alain Subrebost

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous informer de l’émission
de ce vendredi, en direct et gratuitement sur
Salamandre
TV, à 20h50. :
http://www.salamandre-tv.net/agenda/38.html

Tout le monde aujourd’hui parle « d’humanisme ».
La Franc-maçonnerie, elle-même (dont les
obédiences sont plurielles et très diversifiées) se
prétend universelle et s’en réclame. Pourtant, la
financiarisation du monde, sa déréglementation
généralisée, accompagnée de cette perte de sens
clairement perceptible, nous amène à reconsidérer
cet idéal…. Utopie avez-vous dit ? Réunir ce qui est
épars, tant sur un plan vertical qu’horizontal, telle est
l’invitation que nous propose Jean Moreau dans ce
nouvel ouvrage paru chez Detrad (Fév. 2015)…
Venez échanger avec lui….
En compagnie d’Alain Subrebost et Sébastien Morgan….

Pour assister au direct et poser vos questions, il suffit
juste de vous inscrire, c'est simple et gratuit :
http://www.salamandre-tv.net/
(en haut à droite compte -> inscription)
Si vous arrivez sur notre site 1 seconde après le direct
qui démarre à 20 :50, le lien se situe en haut à droite /
onglet :
agenda, suivre la date)

Si toutefois vous ratez le direct, cette émission sera *
disponible dès le lendemain matin, gratuitement,
pendant une semaine dans l’espace « Replay » de
notre site.

Aujourd' hui vendredi 13… venez-nombreux !

SALAMANDRE TV
https://www.facebook.com/SalamandreTV

lundi 9 février 2015

mise en ligne d'un exposé:

L’homme et les saisons dans la voie taoïste








La tradition chinoise, comme d’ailleurs les anciennes traditions occidentales, portent tout leur intérêt au changement, à la relation, et donc au Temps. Pour les chinois, une action n’est pas juste ou fausse "dans l’absolu" mais dans "le rapport qu’elle entretient au Moment où elle est accomplie".

mardi 3 février 2015

Vénus, sortie des flots


Vénus, sortie des flots








"Pour un homme, Vénus est vécue sur un plan intérieur, alors que pour une femme, c’est le contraire : Vénus s’extériorise* !" nous-dit Luc Bigé. Poursuivant ainsi l’analyse symbolique, mythologique et archétypale des planètes, nous abordons ici Vénus, qui est la seconde planète après Mercure. Précédemment, nous avions vu que le Soi, le Soleil, était mis en mouvement par Mercure. Grâce à Vénus, cette mise en mouvement nous devient tangible, intelligible. Archétype de la forme, de l’idéal par lequel l’expression du Soi, du Soleil (voire du sacré) descend dans la matière et prend forme,
Voir la vidéo

dimanche 1 février 2015

EBAY : 1802 - Le Ministère de l'homme-esprit en italien

quelques Maîtres :

- D' Albano, Pierre ( 1257-1315)
- Marsile, Ficin (1433-1499)
- Trithème, Ioannis Trithemius (1462-1516)
- H. C. Agrippa (1486-1535)
- Giordano Bruno (1548-1600)
- John Dee ( 1527-1608)
- Jacob Böhme (1575 - 1624 )
- Robert Fludd (1574-1637)
- Martinès de Pasqually (1710 ? - 1774)
- Le comte de Saint-Germain (1743-1784?)
- Giuseppe Balsamo, " Cagliostro " (1743-1795)
- Louis Claude de Saint Martin (1743-1803)
- Jean- Baptiste Willermoz (1730-1824)
- Alphonse-Louis l' abbé Constant "Eliphas lévi" (1810-1875)
- Philippe Nizier Anthelme - "Le Maître Philippe" (1849-1905)
- Alexandre Marquis Saint-Yves d' Alveydre (1842-1909)
- Docteur Gérard Encausse - "Papus-Vincent" (1865-1916)
- Détré Charles-Henri " Téder " (1855-1918)
- Docteur Emmanuel Lalande "Marc Haven" (1868-1926)
- Yvon le Loup "Sédir-Paul" (1871-1926)
- Jean (joanny) Bricaud "Jean II" (1881-1934)
- Constant Chevillon "Harmonius" (1880-1944)
- Augustin Pierre Chaboseau "sâr Kaërmaduc'h ou Augustinus" (1868-1946)
- Victor Blanchard "Paul-Targelius-sâr Yésir" (1878-1953)
- Charles-Henri Dupont (1877-1961)
- Docteur Edouard Bertholet "sâr Heb Ailghim Sî " (1883-1965)
- Emile Dantinne "sâr Hiéronymus" ( 1884-1969 )
- Docteur Philippe Encausse - "Jean" fils de Papus (1906-1984)
- René Chambellant "T. Renatus" (1906-1993)
- Robert Ambelain "Aurifer-Robert-Joannis-Jean III" (1907-1997)
- Ivan Mosca "Hermete" (1915-2005)
- Raymond Bernard "sâr Rosenkreutz"(1923-2006)
- Robert Amadou "Ignifer" (1924-2006)

"Mystica Verba Profaris"

1/ TOMAR au Portugal : ne manquez pas de vous rendre au château, le Castelo dos Templários, qui vaut à lui seul la visite de Tomar.
METTRE LE SON ASSEZ FORT
Bonne visite d' un lieu mythique ou souffle l' Esprit...
...cette inscription trouvée sous la voûte de la chapelle templière de Tomar
"Mystica Verba Profaris"
et qui signifie " Tu prononces des paroles mystérieuses"
et en langage Templier : " Ne trahis pas le verbe "
Si le temps vous presse, ne manquez pas de vous rendre au château, le Castelo dos Templários, qui vaut à lui seul la visite de Tomar. Il constitue un véritable condensé des styles, allant du roman au byzantin en passant par le gothique, le manuélin et la Renaissance. C'est vers 1160, sur ordre du Grand Maître des Templiers, Gualdim Pais, que débute la construction du château fort. Après avoir traversé de beaux jardins, vous découvrirez une esplanade, sur laquelle s'ouvre l'entrée du Convento de Cristo. Avant d'y pénétrer, admirez la forme octogonale de l'église qui évoque le Saint-Sépulcre de Jérusalem ainsi que son splendide portail où se mélangent styles manuélin et gothique flamboyant. En entrant dans l'édifice, vous accédez à la nef manuéline, à deux étages, où vous pourrez admirer de beaux vitraux. À gauche de l'entrée, vous pourrez aussi observer la rotonde des Templiers de style byzantin. Cette rotonde construite au XIIe siècle servait autrefois d'oratoire aux religieux soldats. De la rotonde, on accède à deux cloîtres, le cloître do Cemitério et celui da Lavagens, respectivement cloître du cimetière et des ablutions, tout deux de style gothique très sobre.
En vous rendant par un escalier au coro alto de la nef, vous pourrez accéder à l'étage du grand cloître de style palladien.
Enfin, ultime attrait des lieux mais non des moindres, la fenêtre de Tomar, sculptée entre 1510 et 1513 et qui constitue l'exemple le plus évocateur de la grande épopée maritime qu'a connue le pays. Algues, coraux et coquillages, mais aussi cordages, chaînes et, curieusement, arbres et racines soutenues par un marin composent les motifs du décor féerique de cette fenêtre marine.
LA FENETRE ET LE COMPLEXE DE L'EGLISE
La fenêtre ne peut s'expliquer dans le contexte seul de la façade sur laquelle elle est ouverte. Celle-ci s'inscrivait en effet dans un programme plus vaste, à l'échelle de l'église entière.
En 1510, Don Manuel chargea Diogo de Arruda de remodeler l'église du couvent de Tomar, en redéfinissant avec précision ses dimensions. L'édifice projeté par cet architecte fut élevé jusqu'à hauteur des murs de la nouvelle nef, comprenant une sacristie voûtée, sous un chur destiné aux religieux. La même année, Arruda fut envoyé à Azamor, dans le nord de l'Afrique, où il travailla comme ingénieur militaire. Le chantier de Tomar fut achevé par l'autre grand architecte de cette période qu'était João de Castilho. C'est à lui que l'on doit la liaison entre la nef et la vieille rotonde des Templiers, la construction du portail sud et la voûte de la nef.
L'édifice conçu par Diogo de Arruda condense toutes les caractéristiques essentielles de son architecture et de celle de son frère Francisco : le recours systématique à des volumes cylindriques ; la grammaire de l'architecture militaire ; enfin, le traitement hyperréaliste d'une décoration composite qui associe très librement des éléments naturels ou non. Ces particularités ont été considérées un peu légèrement comme des traits communs à toute l'architecture de cette période, alors qu'en réalité, elles étaient dues au seul génie des frères Arruda, et circonscrites à leurs réalisations. Pour preuve : l'intervention de João de Castilho dans l'église de Tomar qui, sans trahir le programme iconographique général, présente des caractéristiques spatiales et plastiques plus proches de sa formation castillane qui transparaît dans la décoration plateresque du portail.
L'allusion rhétorique aux Chevaliers, dans l'église du Couvent du Christ, commence avec l'aspect robuste des fortifications du bâtiment, assimilable à un bastion. Les volumes cylindriques rappellent autant les solutions méditerranéennes de contrefort, qu'ils suggèrent des tours adaptées aux techniques de balistique. La sacristie elle-même se présente, avec son volume écrasé, comme une casemate de forteresse. Intégrant le vieil oratoire fortifié des Templiers qui, d'ailleurs, a reçu de nouveaux créneaux à l'époque manuéline, le nouvel ensemble peut apparaître ainsi comme une forteresse de la vertu, idée chère à la religiosité du moyen âge tardif.
Le programme développé sur les trois façades extérieures de la nef manuéline répète strictement l'encadrement des fenêtres, conformément à l'intérieur de la plus fameuse d'entre-elles, mais acquérant un aspect plus discipliné, comparable au travail portugais d'orfèvrerie d'alors.
En 1511, ce fut à Olivier de Gand que l'on commanda d'immenses stalles de bois doré destinées au chur haut, ainsi qu'un ensemble de vingt sculptures monumentales de personnages de l'Ancien et du Nouveau testament, disposées à l'intérieur de la rotonde à la manière des séries typologiques médiévales, de la même façon que le portail de l'église plus tard.
De la même époque et participant au même programme, les peintures murales des voûtes du nouveau déambulatoire, donnent l'illusion d'une architecture flamboyante dressée jusqu'aux cieux. S'inscrivent, une fois encore, les emblèmes du roi et de la reine, cordes et troncs d'arbres émondés, et autres figures au sens parfois obscur .
Le programme plastique de l'intérieur de l'église se déploie autour de la rotonde reconfigurée. Il est consacré à la passion du Christ, soit dans des ensembles de peinture murale complexes et figuratifs, soit au travers d'allusions symboliques à la Passion (les instruments mêmes de la Passion), à l'Eucharistie (la vigne) et à la Résurrection (l'artichaut, la grenade). Ces symboles sont évidents dans la sculpture de bois doré, dans la peinture murale et dans les stucs.
--------------------------------------------------------------------------------
Certains templiers sont vraisemblablement passés dans des ordres religieux étrangers. Le Portugal ayant refusé d' obéir au Pape: l'Ordre pu y survivre, prenant le nom de Milice du Christ. Hasard : au XVe siècle, les voiles des navires portugais arboraient la croix pattée templière ...


Convento de Cristo (Tomar) - abadia mãe dos Templários em Portugal