*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

jeudi 31 janvier 2013

LA LANGUE DES OISEAUX " La caverne de l' Initié " Livres, rares ou précieux...


Excellent catalogue de livres anciens, rares ou précieux, proposé par mon ami et frère Denis Boudaille de la librairie " La langue des oiseaux" à Nancy (54).

Tous ces ouvrages sont des livres d'occasion en bon état disponibles en 1 seul exemplaire. Ils sont tous disponibles au jour de publication du présent catalogue au magasin, rue des sœurs Macarons à Nancy (heures d'ouverture 9 h 45 à 11 h 30 & 13 h 30 à 18 h 30 tous les jours sauf lundi matin ).

En cas d'expédition, prévoir le port en plus (Colissimo)

VENEZ DE LA PART DU PELICAN ET OBTENEZ LE CATALOGUE GRATUIT
par mail : boudaille.denis@wanadoo.fr
ou au téléphone suivant
TEL 03.83.37.10.80

lundi 28 janvier 2013

BAGLIS TV présente "L’évolution consciente"

lasz_cohe_evolution

"Lorsque le Monde est apparu, était-ce un grand Oui, un grand Non, ou un grand Neutre ?" Telle est la question qui hante Andrew Cohen, et par laquelle il nous invite à explorer avec lui l’étonnante aventure de la vie et de la conscience. S’écartant des présupposés religieux et scientifiques, dans lesquels il voit respectivement une tendance au Non et au Neutre, il nous fait part de son expérience concrète, de sa façon de ressentir sa propre conscience, au sein de laquelle il entend un Oui intense et indubitable. Un Oui dont la force transforme en profondeur.

Lire la suite sur http://www.baglis.tv 




BAGLIS TV présente "Herméneutique du sacré" dans l’art contemporain


vega_hermeneutique
Comment représenter ce qui, par définition, échappe à la représentation ? C’est la question autour de laquelle gravite la proposition d’Amador Vega de définir une "esthétique apophatique". Cette notion est issue de la théologie négative qui a dominé la pensée occidentale : elle déclare qu’on ne peut pas connaître Dieu objectivement, qu’on ne peut en parler que par négation, annulation du discours. Cette façon d’appréhender le divin se situe d’ailleurs dans le prolongement de l’interdiction biblique de représenter Dieu.

Lire la suite sur http://www.baglis.tv/


vendredi 25 janvier 2013

LES OBEDIENCES MACONNIQUES

Les Lauriers du mois ne sont en aucun cas un label décerné (je n' ai aucune autorité pour ce faire et n' en revendique aucune) mais une invitation amicale à visiter un site ou un blog "qui vaut le détour".
suite sur http://rflexionssurtroispoints.blogspot.fr/
http://www.francmaconcollection.fr/

mardi 22 janvier 2013

Gérard Titus-Carmel, autour du retable de Mathias Grünewald

Canal académie
La dixième journée du livre de l’Académie nationale de médecine avait réuni le 14 septembre 2012, et confronté les travaux de Vladimir Velickovic et d’Adel Abdessemed autour de l’image du retable de Grünewald. Ici, vous pourrez écouter des extraits du texte de Dominique Ponnau, directeur honoraire de l’École du Louvre au sujet de Gérard Titus-Carmel, lus par Martine Amsili, comédienne, metteur en scène et dramaturge. Un texte empreint de romantisme et presque mystique, qui vous emportera jusqu’à cette extase, évoquée par Dominique Ponnau, dans la conclusion de son exposé.
Dans ces extraits, est d’abord évoquée la rencontre de Dominique Ponnau avec Titus-Carmel : « Revivre la douceur de cette matinée, la gravité du silence, la bienveillance attentive […] Nous nous apprivoisions au rythme des variations sur le thème du retable d’Issenheim, cent cinquante-neuf variations […]. » Puis, Dominique Ponnau, constate pour lui-même au sujet de ce Christ : « Nul ne peut le regarder sans blêmir d’horreur. […] Un christ à faire perdre la foi. » avant de reconnaître que « la traversée du retable fermé n’évite pas l’horreur ; elle la transperce et en révèle le sens. L’horreur ici, sous son voile, déchire ce voile et laisse à discerner [...]Le visage de l’homme en croix, visage mort […] un visage beau. »

Pour en savoir davantage, écoutez cette retransmission.



MAÎTRE MATHIS,une chronique de 52' de Gisèle RAPP-MEICHLER
On ne sait presque rien.Ni de ses origines ni même de son nom.Mais le dénommé Grünewald est un peintre allemand du temps des révoltes paysannes en Europe, le XVI è siècle.Ce sont les échos des écrits de son époque, où s'affrontaient, sur des idées de société nouvelle, Luther et Münzer, tous les penseurs et artistes d'Erasme à Brandt ou Sebald, où les chroniqueurs consignaient aussi scrupuleusement les soulèvements du peuple que les variations climatiques, et qui, avec quelques rares indices livrant matière cinématographique, vont rappeler les combats fondateurs de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.



lundi 21 janvier 2013

RENAISSANCE TRADITIONNELLE

REVUE D' ETUDES MACONNIQUES ET SYMBOLIQUES
C/O
Les Amis Provençaux de Renaissance Traditionnelle
http://aprt.biz/index.php?option=com_zoo&view=item&Itemid=240

----------------------------------------------

Tricentenaire de Martinès de Pasqually
N° 165-166
Janvier - Avril 2012
42e année.


Sommaire sur http://www.philosophe-inconnu.com/Livres/renaissance-traditionnelle-martines-de-pasqually.html




REVUE PANTACLE

Illustration :
Extrait de la planche N° 19 de Splendor Solis, manuscrit alchimique du XVIème siècle conservé à la British Librairie de Londres(Harley MS. 3469).

Sommaire du N° 21 de janvier 2013 :
- Amour et conscience : De l' Ancien au Nouveau Testament par Didier Lafargue.
- Ogdoade, Ennéade et Arbre de Vie par Alain Marbeuf.
- Lire le Traité de la réintégration des êtres, Jean Baptiste Willermoz.
- Savoir, Vouloir, Oser, se Taire par Claude Prépetit.
- Du bouc émissaire à la conscience aimale par Josselyne Chourry.
- Document.

http://www.martiniste.org/01_revue.html

Possibilité de s' abonner à :
http://www.martiniste.org/pdf/abonnement_revue_pantacle.pdf

dimanche 20 janvier 2013

Vendredi soir à Marseille « Universalité et Intemporalité de la pensée de JB Willermoz par Jean Marc VIVENZA.



L’association CERWJB
(Centre d’étude et de recherche Willermoz JB)
Organise une conférence présidée par :
Jean Marc VIVENZA.
Thème:
« Universalité et Intemporalité de la pensée de
JB Willermoz. »
Salle de conférence « Auberge de la Guérine »
CD.60A - 13480 Calas Cabriès. Sortie N°1 Plan de Campagne. (Voir plan)
Vendredi 25 janvier 2013 à 20H00
Comprenant : La conférence (ouverte aux profanes)
Suivie d’un apéritif et d'un buffet
Les places étant limitées merci d’avance d’envoyer vos réservations par cheque à l'ordre de : CERWJB
Adresse : Trésorière de l’association : Mme Marie Chantal BOMPART
136 Avenue du 8mai 1945
13240 Septemes Les Vallons.
Le secrétariat
18€
----------------------------------------------------
INSCRIPTION
PARTICIPATION A LA CONFERENCE
DU 25 JANVIER 2013 à 20H00
A JOINDRE AVEC LE REGLEMENT.
NOM …………………………………………………….. PRENOM…………………………………………………
NOMBRE DE PARTICIPANTS………………………..
Assistera à la conférence de Jean Marc VIVENZA (triangle = 18 €) X …….. Participants ……. = ………€.
Afin d’organiser au mieux la Conférence, merci de renvoyer le présent bulletin,
À la Trésorière de l’Association (coordonnées ci-dessous).
Accompagné de votre chèque et du nombre de participants.
Libellé à l’ordre de : « CERWJB »
Avant le 18 janvier 2013
TRESORIERE.
Mme Marie Chantal BOMPART
136 Avenue du 8mai 1945
13240 Septemes Les Vallons


Les Francs-Macons et la musique - Vidéo Dailymotion

samedi 19 janvier 2013

Eugène Vintras par Jean Bricaud


Il y a eu le 7 décembre dernier, cinquante ans qu’est mort à Lyon un étrange personnage qui fut pour les uns, un escroc et un fou ; pour les autres, un voyant et un prophète.
Pour nous, il fut un Révélateur et un grand Illuminé.
Illuminé ! Ce mot, aujourd’hui souvent répété par des lèvres ignorantes, a fini par devenir une épithète confuse et douteuse, dont les esprits sérieux se méfient volontiers.
Il faut, en effet, savoir ce que c’est qu’un illuminé.
À notre époque, où les pédants et les excentriques abondent, il faut se méfier de ceux qui clament volontiers : « Je sens, je crois, je vois : je suis un illuminé. »
Ceux-là ne sont, la plupart du temps, que des non-valeurs bruyantes, des scories, pour qui l’Illuminisme n’est qu’une attitude, un genre.
Ils parodient les plus beaux des sentiments humains.
Les véritables illuminés – on peut les compter dans un siècle – sont au-dessus des rumeurs du monde et des réclames tapageuses, des coutumes passagères et des goûts du temps. Aussi, leur sort est ineffablement âpre : Vivant dans le silence du monde intime, ils ne connaissent guère du monde extérieur que les mépris et les insultes dont il les abreuve, les haines et les calomnies dont il les accable.
C’est le cas de l’extraordinaire personnalité dont je vais entretenir mes lecteurs, de celui qu’on a appelé « un grandiose aventurier du mystère », et que je considère comme un des plus grands illuminés des temps modernes : Pierre-Michel-Eugène Vintras.

Eugène Vintras
Eugène Vintras

Il naquit à Bayeux, en 1807. Homme obscur, sans nom — sans fortune –, sa mère malade et forcée de garder le lit avait dû le confier, dès l’âge de dix ans, à un prêtre qui l’avait placé à l’hospice général ; sans instruction, il n’avait guère appris que son catéchisme et savait tout juste lire et écrire – dépourvu de tout ce qui paraissait nécessaire pour l’accomplissement d’une grande œuvre, il était comme dit saint Paul, ce qu’il y avait de plus vil et de plus misérable, selon le monde. Et, cependant, il fut choisi pour révéler au monde une Gnose qui dévoile certains mystères du kosmos supérieur et jette des vues toutes nouvelles et très profondes sur l’économie et l’ésotérisme du christianisme.
Afin de l’élever à toute la hauteur de la grande mission à laquelle il avait été appelé, l’Esprit révélateur le cultiva lui-même, le façonna, le pétrit pour ainsi dire ; et, du degré d’ignorance où il se trouvait, le fit arriver à la perception, à l’intuition d’une immense Vérité.
Mais n’anticipons pas. Nous avons vu Vintras confié à l’âge de dix ans à l’hospice général de Bayeux. Peu après, on lui apprit la mort de sa mère. À douze ans et demi, il quitta l’hospice pour apprendre le métier de tailleur.
Le mauvais état de sa santé l’obligea-t-il renoncer à cet état.
Il s’en alla à Paris, où il resta deux ans. De retour en Normandie, il reprit son ancien métier ; puis, s’étant marié, il acheta un magasin de lingerie. Il fit faillite. Dès lors, commença pour lui une vie étrange que nous renonçons à suivre dans toutes ces vicissitudes. Il subit la haine des hommes, les persécutions, les faux témoignages, la condamnation, la mort morale et tout cela avec résignation, non sans protester cependant de sa bonne foi et de son innocence.
Il avait trente ans. Cet homme, dont la vie, exempte d’ambition aurait dû s’écouler paisible et inconnue, était seulement au début de son existence vagabonde et tourmentée. Les épreuves ne faisaient que commencer.
L’esprit désemparé, sans but, à la suite de tant d’infortunes et de déboires, Vintras allait vraiment désespérer lorsqu’une situation s’offrit à lui. Il fit la connaissance d’un M. Geoffroy, ancien notaire et ancien secrétaire du sous-gouverneur des pages de Charles X, qui lui procura la gérance d’un moulin pour la fabrique du carton, dans les environs de Caen, à Tilly-sur-Seulles.
Tilly-sur-Seulles ! Pour la plupart aujourd’hui, ce nom ne signifie rien. De rares initiés connaissent l’importance de cet humble bourg de Normandie, au point de vue psychique et magique. D’autres se souviennent peut-être que c’est là qu’eurent lieu, il y a quelques années, à des enfants d’abord, à toute la population ensuite, des apparitions de la Vierge, dont la presse d’alors fit grand bruit.
Tilly-sur-Seulles est, avec Paray-le-Monial, Ars-en-Dombes, Lourdes, un des plus importants centres mystiques et psychiques de France.
C’est là, dans ce village de Normandie, que Vintras devait avoir ses premières visions, ses premières révélations ; là, qu’il allait recevoir la visite des anges !
Swedenborg raconte qu’étant un jour à table, mangeant de grand appétit, il vit apparaître, devant lui, un homme qui lui dit : « Ne mange pas tant ! » et disparut. Cet événement qui n’avait en lui-même, rien de bien spirituel fut le point de départ d’une vie mystique qui dura vingt-sept ans.
La vie prophétique et mystique de E. Vintras dura trente-six ans. Son origine fut l’apparition le 5 août 1839, à la fabrique de papier carton de Tilly, où Vintras était contremaître, d’un vieillard déguenillé qui lui demanda l’aumône. Quelques jours plus tard, Vintras que ses affaires avaient appelé à Paris, revit le même vieillard pendant la messe à Notre Dame des Victoires, puis de nouveau à Tilly-sur-Seulles. Un beau jour le vieillard déclara qu’il était l’archange Saint-Michel. Il apparut dans sa gloire et, afin de convaincre Vintras, il fit des prodiges. Dès lors, commencèrent les révélations, et se multiplièrent les visions. Parfois le vieillard entrait, les portes fermées, et restait debout. D’autres fois, il apparaissait dans les églises. Il conversait avec Vintras et disparaissait comme il était apparu.
Souvent, il se montrait dans son état angélique, comme revêtu de lumière. De même, saint Joseph et la Vierge lui apparaissaient dans leur état glorieux, environnés d’anges. Les communications obtenues par Vintras se composaient : 1° Des Révélations faites par l’archange saint Michel sur l’ensemble de l’Oeuvre de la Miséricorde ; 2° Des entretiens de saint Joseph sur l’Union de Jésus-Christ avec les hommes ; 3° Des apparitions de Jésus et de Marie ; 4° des Visions ; 5° Des songes prophétiques.
Peut-être pensera-t-on que Vintras n’était qu’un médium extraordinaire sans doute, mais rien qu’un médium.
C’est faux, dirons-nous, Vintras était plus qu’un médium, il était un voyant et un illuminé. Alors que le médium est un être absolument passif, qui, revenu à son état normal ne se souvient de rien de ce qui s’est passé pendant sa transe, Vintras conservait, après ses extases, mot pour mot, et jusqu’à la moindre syllabe, l’allocution parfois très longue qu’il venait d’entendre et pouvait au besoin la rectifier si elle n’avait pas été reproduite d’une façon identique.
Il est difficile d’analyser les innombrables visions et révélations de Vintras. Quelques-unes ont été réunies par l’abbé Charvoz, sous le titre de Livre d’Or.
Comme bien l’on pense, ces révélations et ces apparitions avaient excité la curiosité générale dans la région, d’autant plus que des étranges phénomènes se produisaient sur l’autel de Vintras. Des dessins bizarres et des signes inconnus apparaissaient en caractères de pourpre sur des hosties immaculées quelques instants auparavant ; des hosties sanglantes tombaient, sur l’autel venant on ne sait d’où ; un vin délicieux ruisselait dans le calice devant nombre de témoins sans trêve renouvelés. Pendant ses extases, il parlait le latin, sans savoir le premier mot de cette langue. On a même remarqué que ses manuscrits abondaient en citations de Pères, de Docteurs de l’Église, de textes bibliques, etc., qu’il jetait sur papier à tout hasard et sans souci de vérification. Or, les témoins de ces extases affirmèrent qu’il n’avait lorsqu’il écrivait ses révélations, aucun livre sous les yeux et cependant les références des textes cités étaient exactes.
L’inspiré de Tilly, pour qui le clergé n’avait eu jusqu’à lors que de l’admiration, ne tarda pas à devenir suspect. Bientôt, il ne trouva plus de confesseur. On lui refusa la communion.
Des gens se réunirent autour de lui et il reçut la révélation de l’Oeuvre de la Miséricorde.
Dès lors, il allait devenir, pour le pouvoir civil et religieux, un danger. Condamné d’abord par l’évêque diocésain, en novembre 1841, il fut, l’année suivante, le 8 avril 1842, arrêté et traduit devant les tribunaux sous la double accusation d’escroquerie et de fraude.
Vintras n’eut pour accusateur que le ministère public.
Les personnes qui étaient censées parties plaignantes protestèrent devant le tribunal contre l’interprétation qu’on donnait à sa conduite.
Vintras fut néanmoins condamné à cinq années de réclusion, après onze mois de prévention.
Entre temps, le pape Grégoire XVI, dans une lettre adressée le 8 novembre 1843, à l’évêque de Bayeux, condamnait ce qu’il appelait la nouvelle hérésie.
Sorti de prison le 25 mars 1848 sur les démarches de son avocat, alors ministre de la Justice, E. Vintras revint à Tilly-sur-Seulles, auprès de ses adhérents. C’est vers cette époque qu’il reçut l’ordre d’instituer un corps d’apôtres et de pontifes chargés d’annoncer la nouvelle Révélation. De toutes parts, les adhérents affluèrent ; le Carmel fut fondé et, en 1850, plus de vingt pontifes furent consacrés sur divers points de la France. Eugène Vintras resta à Tilly, jusqu’en 1851. Le 13 mai, le pouvoir religieux tenta de le faire arrêter de nouveau. 11 réussit à s’enfuir en Belgique où il resta un an. N’ayant pu faire arrêter le Prophète, le curé de Tilly accompagné des gendarmes, vint mettre à sac sa maison et fit emprisonner les personnes qui s’y trouvaient.
Pendant ce temps, Eugène Vintras reçut l’ordre de quitter la Belgique pour se rendre en Angleterre, à Londres, où il resta dix ans. C’est là qu’il publia l’Évangile éternel et, plus tard, Le Glaive sur Rome et ses complices. De retour en France, en janvier 1863, il fit de fréquents voyages en Italie, à Florence et à Rome, où il avait de nombreux adeptes, et il s’en vint mourir à Lyon le 7 décembre 1875.
Telle est, esquissée à grands traits, la vie de l’extraordinaire prophète et mystique que fut Eugène Vintras.
Nous reviendrons, par la suite, sur sa doctrine et son œuvre.
Jean Bricaud. ANNALES INITIATIOUES, Sixième Année N°24 1925

vendredi 18 janvier 2013

Les Hommes de Désir - Entretiens sur le Martinisme.


je viens d' en terminer la lecture, excellent, merci mon bon Serge , merci mon bon Xavier 
enfin un outil bien utile pour répondre à la question :
QUID du Martinisme ?
claude CCB

&






« Les hommes de désir – Entretien sur le Martinisme »




19-CAILLET Serge & CUVELIER ROY Xavier.

Ed. Mercure Dauphinois - 2012 – In8 – 240 pages - 
NEUF : 17,50€
En se prêtant au jeu des questions pertinentes de X. Cuvelier Roy, 
au cours de six entretiens informels, Serge Caillet ouvre un à un 
les grands dossiers du martinisme : Le siècle des Lumières, 
la Belle époque de l’occultisme, les épigones de Papus … 
Dans la seconde partie de l’ouvrage « les annales martinistes des 
origines à nos jours » recensent les événements clefs de l’histoire 
du Martinisme. Avec index et bibliographie. NDLE
http://le-colporteur.blogspot.com/
http://sergecaillet.blogspot.fr/
http://www.cuvelier-roy.com/index.php

jeudi 17 janvier 2013

La bibliothèque des livres et travaux ésotériques numérisés

 
http://ebooks.martinisme.net/index.php?op=edito
ebooks relatif au martinisme, à la franc-maçonnerie etc.

__._,_.___
n
.

__,_._,___

mercredi 16 janvier 2013

RARE : Die Oriflamme 1902 à 1914 & The Lamp of Thoth, The British Occult Review of the 80's.

Die Oriflamme, Theodor Reuss, Franc-Maçonnerie, OTO, Menphis-Misraïm



Die Oriflamme
1902 à 1914
(Plus de 1500 Photocopies)

Organ für die Interessen der deutschen Hochgrad-Freimaurer des Swendenborg Ritus und des Ordens der Rosenkreuzer. 

Organ des Gross-Orient der Schottischen, 33° Freimaurer & des Souveränen Sanctarium 95 ° in und für Deutschland.

Ordo TemplI Orientis, The Ancient and Primitive Rite of Masonry.

(Memphis-Misraïm, Rite Égyptien)

Les Manifestes de la naissance de l'OTO. L'Hermetic Science College.

Collection de 1902 à 1914.

1902  = 12 Numbers
1903 = 12 Numbers
1904 = Historische + march, may, june, august, september, november, december.
1905 = N°1, 3, 5, 6, 8, 9, 10, 11 & 12.
1906 = Januar-juni & Juli-december.
1908 = 2 = january & july
1909 = december
1910 = Dezember
1911 = N°1
1912 = Jubilæms + Constitution OTO + INRI
1913 = Juli
1914 = Juli

Photocopie des organes officiels.

Plus de 1 200 pages, en photocopies, très lisible, mais en Allemand.

-------------------------------



The Lamp of Thoth, The British Occult Review of the 80's.

Complete photocopies of :

First book, premier livre.
Volume I N° 3, 4, 5 & 6. (1980 - 1981).
Volume II N° 1, 2 & 3. (1981-1982).

Second book, second livre.
Volume II N° 4, 5 & 6. (1982-1983).

Third book, troisième livre.
Volume III N° 1, 2, 3 & 4. (1984-1985)

Fourth book, quatrième livre.
Volume III N° 5 & 6. (1985-1986)

Fifth book, cinquième livre.
Volume IV N° 1, 2 & 6. (1987-1993)

Occult, Magic, Chaos Magic, Thelema, Aleister Crowley, A.O. Spare, Kabbalah, Alchemy, Spirituality, Witchcraft, Wicca, UFO, etc…

Occultisme, magie, Chaos Magic, Thelema, Aleister Crowley, A.O. Spare, Kabbale, Spiritualité, Wicca, Sorcellerie, OVNI.

Tout ce qui a fait la richesse de l'occultisme dans les années 80 en Angleterre.

All that made the richness of the occultism in the Eighties in England.

Photocopies, en Anglais, of course…

Prévoir un port important car ils sont très lourd ces 5 volumes.
To envisage an important port because they are very heavy these 5 volumes.

http://stores.ebay.fr/Sesheta-Publications?_trksid=p4340.l2563

mardi 15 janvier 2013

le samedi 9 février 2013 dans le grand auditorium de Marseille Pharo : .Colloque "morale, éthique, éducation"


colloque-morale-ethique



Au cours de cette journée seront traités des thèmes tels que :
la morale et l’éducation au travers des religions, l’éducation et
la morale de nos enfants, la bioéthique médicale, le sport
vecteur de vertus et de morale, le rôle de la Franc-Maçonnerie
dans le triptyque "morale, éthique & éducation."
De nombreuses personnalités du monde universitaire, politique
et sportif, seront présentes ainsi que les obédiences partenaires
de l'IMF Provence.

Bioéthique Médicale :

Les Comités d'éthique hospitaliers : 

du prêt à penser ou une nécessité propre à chaque 

établissement ?

Modérateur : Corinne Grenier
Intervenants :
  • Dr Franceschi (Conseil de l’Ordre des Médecin)
  • Pr Bernard-Marie Dupont. (Président du Comité 
  •  européen de bioéthique)
  • Robert Sarian (Directeur Hôpital d’Allauch)
  • Dr Bernard Pol (Hôpital Saint-Joseph Marseille)

Le sport comme vecteur de vertu et d’éducation :

Modérateur : Nathalie Simon & Dominique Sappia
Intervenants :
  • Pierre Dantin (Chaire de Sociologie sport et société 
  • Science Po)
  • Norbert Nourian (Directeur des études sciences Po)
  • Patrick Fancello (Sté des Eaux, ex-journaliste La 
  • Provence)
  • Laurence Manfrédi (équipe de France d’athlétisme)
  • Fabien Gilot (équipe de France de natation)

La place de la morale dans l’éducation des enfants et 

des jeunes :

Modérateur : Christian Fleurentdidier
Intervenants :
  • Eugène Caselli (Président de la communauté urbaine 
  • Marseille Provence Metropole)
  • Michel Bourgat (Médecin du sport)
  • Philippe Raffin (Psychologue)
  • Marc Ceccaldi (président Licra et Energie Citoyenne)
  • Fathia Mennis, (fondatrice de Ni Putes ni soumises 
  • 13)

Le rôle de la Franc-Maçonnerie :

Conférencier : François Padovani, Grand Maître de la Grande
Loge Mixte de France
En présence des représentants des obédiences partenaires de
l’IMF Provence

lundi 14 janvier 2013

BAGLIS TV présente : Le Vaudou, un système religieux de la vie de tous les jours...



klig_vaudou

Peut-être avez-vous déjà vu, exposés dans des musées, des objets de culte vaudou ? Pourtant, selon le prêtre vaudou Basile Kligueh, ces artefacts n’auraient en fait jamais servi à pratiquer le moindre rituel. Voilà qui nous interpelle sur le fait que finalement, nous ne connaissons guère cette tradition qu’à travers des images d’Epinal. Dans cet exposé très instructif, il ne sera pas question de poupées truffées d’épingles...Le ton est donné par l’évocation d’une voix, et de son chant du "signe".

Lire la suite...


BAGLIS TV présente De Dante à Dürer, images de bien véritables



bocc_dante_duerer


Pâques de l’an de grâce 1300 : c’est la date symbolique attribuée par Dante au voyage initiatique raconté dans sa Divine Comédie. Pâques de l’an de grâce 1500 : le peintre Dürer réalise un autoportrait qui le montre tel qu’en lui-même il se trouve… et soulève la controverse de par sa ressemblance avec l’image du Christ. Une œuvre littéraire et une œuvre picturale qui… font date ! Mais quel lien mystérieux les unit ?
La main de l’autoportrait de Dürer, pointée sur son cœur, nous indique la direction où doit se tourner le regard, faisant écho à la célèbre citation du Petit Prince de Saint-Exupéry : "l’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur".


Lire la suite...

mardi 8 janvier 2013


Corse, Terre de Traditions

Ref Auteur: 

Corse, Terre de Traditions
Réf. : Dossier N°1

Prix :7,70€

Ce dossier Spécial Corse avec un éditorial de Charles Antoni met en lumière ce qui subsiste de l'accès à l'intangible dans l'île. Suivent divers articles sur le mazzérisme, ce chamanisme corse, sur les sociétés secrètes, sur des aspects particuliers de la culture traditionnelle en Corse (Cathares, Giovannali, Fraticelli, Carbonari, Pinnuti etc.)
Nous découvrons ensuite une personnalité remarquable de l'ésotérisme français : Piobb (le comte Vincenti da Piobetta). Après une étude sur la richesse des polyphonies corses, ce numéro se clôt par une bibliographie et une discographie exhaustives.
Sommaire : Les Giovannali : Cathares corses ; Les sociétés secrètes en Corse ; Le baron de Neuhoff: Roi de Corse ; Les chants polyphoniques ; Le Mazzérisme: Un chamanisme corse ; Le Comte Piobb : Pierre Vincenti da Piobetta …
148 pages.

lundi 7 janvier 2013

Neptunium, Uranium et Plutonium


nous avons le plaisir de vous informer de la mise en ligne des deux exposés:


Neptunium, Uranium et Plutonium 

lust_uranium_plutonium

Saviez-vous que "Mars la rouge", associée au Fer par les savants de l’antiquité (qui ne disposaient pas de nos instruments de mesure actuels, est-il nécessaire de le rappeler …)  doit sa couleur, comme par hasard !, à la présence d’oxyde de fer à sa surface ? Ainsi, si les mots "uranium" et "plutonium" sont entrés dans le langage courant … savez-vous qu’il existe aussi un élément nommé "neptunium"  associé à la planète Neptune ? Plus intrigant encore, auriez-vous soupçonné que ces éléments pouvaient être employés à des fins thérapeutiques  en homéopathie?

suite sur

http://www.baglis.tv/therapies-video/alternatives/1966-neptunium-uranium-plutonium.html