*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

samedi 30 juin 2012

BAGLIS TV présente : La Franc-maçonnerie française du temps de Martines de Pasqually

La Franc-maçonnerie française du temps de Martines de Pasqually

Franc-Maçonnerie > Illuminisme
Par : Roger Dachez - Juin 2012
dach_pasqually "Grâce à Martinès de Pasqually, pour la première fois, assistons-nous à l’introduction d’une doctrine à l’intérieur des grades maçonniques !" nous dit Roger Dachez, et de poursuivre : "les maçons d’alors ne se contentent plus de vous faire revivre une légende biblique plus ou moins modifiée : derrière ce jeu sérieux apparait pour la première fois une doctrine, celle de la réintégration des êtres de Martinès de Pasqually".
L’époque que nous vivons est caractérisée par une grande confusion des notions et des termes.
Ainsi le mot "doctrine" est mal accueilli : il est souvent associé au mot dogme etc. Or une doctrine n’est pas une vérité auto-proclamée, c’est un "système coordonné d’enseignements philosophiques ou religieux" indique le Larousse.
Pour Roger Dachez, "La doctrine de Martinès, c’est à la fois son point fort et son point faible car toute doctrine se doit d’être comprise….Or celle de Martinès est assez complexe, ce qui lui fallut dès ses premiers pas des calomnies nourries au sein même de la Franc-maçonnerie".

dach_pasqually1dach_pasqually2







En 1767 cependant les choses évoluent. En effet, depuis une quinzaine d’années, Martinès de Pasqually tentait de soucher son rituel des Elus Coëns au sein de la Franc-maçonnerie, sans grand succès…. Or en 1767, sur ordre du gouvernement, la Grande Loge Nationale de France* fut contrainte de suspendre ses travaux : Martinès de Pasqually a-t-il profité de la vacance de cet organisme de tutelle pour essaimer son système théurgique, et cette fois ci avec succès ? En effet, cette période vit éclore de nombreuses loges martinésistes à travers toute la France…
Pour tenter de répondre à cette question, Roger Dachez va analyser, avec sa précision d’historien (et sa rigueur protestante) le contexte global de la Franc-maçonnerie du XVIIIème siècle : ses structures, ses pratiques et son esprit.
Même si pour de nombreux maçons d’alors la Franc-maçonnerie constituait avant tout une "société de plaisir" (se référer pour cela aux nombreux comptes rendus détaillés de la police de l’époque), la Franc-maçonnerie était surtout un lieu d’échange de connaissances "rares, précieuses et consolantes" écrivait Jean-Baptiste Willermoz. Caractérisée par une prolifération de nombreux grades hétérogènes, grades que l’on s’échangeait par correspondance, la Maçonnerie du XVIIIème n’était pas encore marquée par cette césure entre les grades bleus (Apprenti, Compagnon, Maitre) d’avec les Hauts Grades. Césure qui allait se produire un siècle plus tard, au XIXème siècle….

La rectification qu’initia Martines de Pasqually (décédé en 1772) et que poursuivit Jean-Baptiste Willermoz dans la création du Régime Ecossais Rectifié onze ans plus tard, en 1778, forme-t-elle selon vous un retour aux sources chrétiennes de la Franc-maçonnerie ?

Sans cette année charnière de 1767, et la formidable opportunité qu’elle constitua pour Martinès de Pasqually, pensez-vous que sa doctrine ait perdurée jusqu’à nous?
Eléments de réponses de Roger Dachez dans cet exposé de 35 minutes prononcé lors du colloque du tricentenaire de Martines de Pasqually, organisé par l'Institut Eléazar et la revue Renaissance Traditionnelle, à Marseille.

* La Grande Nationale Loge de France du XVIIIème siècle était en fait les prémices du futur Grand Orient de France actuel. La Grande Loge de France telle que nous la connaissons actuellement a été créée bien plus tard, en 1894.

Frères et Soeurs Martinistes de par le monde...

Frères et Soeurs Martinistes de par le monde, la Revue L'Initiation est en danger de disparaître. Avec sa disparition tout un pan de notre histoire commune tombera dans l'oubli. L'Initiation est la seule et unique revue traitant du Martiniste elle est l'héritière de la revue fondée par Papus, Gérard Encausse, et réveillée par Philippe Encausse son fils.
L'Initiation est placée, à ses origines, sous le patronage du Martinisme, de l'Ordre Martiniste en génral, la revue a pour vocation de tisser un lien entre tous les cherchants sincères en leur apportant des documents utiles à leurs recherches, en perpétuant et en approfondissant
la pensée et l’œuvre de Jacob Boehme, de Louis-Claude de Saint-Martin, de Saint-Yves d'Alveydre, d’Eliphas Levi, de Papus, de Sédir, de Stanislas de Guaita, et de tous ceux qui, comme eux, nous ont transmis avec talent le sel de la spiritualité.
Les articles de la revue traitent en priorité de l’histoire et de la philosophie du martinisme et de la franc-maçonnerie traditionnelle, ainsi que des divers courants mystiques qui ont, au cours des âges, forgé notre culture spirituelle. Les collaborateurs de la revue L'Initiation respectent tous les ordres initiatiques et affirment vouloir ignorer toute polémique et s'adressent à tous les "êtres de
désir", quelles que soient leur appartenance et leur approche mystique."
Les responsables de la revue invitent les cherchants à s'abonner, vous trouverez ici un bulletin d'abonnement à télécharger en format PDF :
2012_Initiation_Abonnement

mercredi 13 juin 2012

ESPRIT DE SAINT-MARTIN / Pensées choisies d' ULRICH GUTTINGER


EDITION AUGMENTÉE PAR :
- Avant propos de Dominique Clairembault : Un lecteur enthousiaste de Louis-Claude de Saint-Martin : Ulrich Guttinguer
- Annexe de Dominique Clairembault : Table de correspondance entre les textes cités par Guttinguer et leurs sources dans les œuvres de Louis-Claude de Saint-Martin
Esprit de Saint-Martin est un florilège de pensées sélectionnées parmi les plus belles pages de L’Homme de désir de Louis-Claude de Saint-Martin, théosophe et mystique du XVIIIe siècle. Ulrich Guttinguer l’a composé en 1836, pour rendre hommage à cet auteur qui a joué un rôle fondamental dans sa vie : "Un jour, il m’a suffi d’ouvrir un de ces livres pour vouer ma vie aux choses divines."
En proposant un abrégé de l’un des plus célèbres ouvrages du Philosophe inconnu, Ulrich Guttinguer n'avait qu'un seul but : "Faire fructifier dans l'âme des lecteurs la parole de Saint-Martin", comme elle a fructifié dans la sienne.
La réédition de cet ouvrage oublié poursuit le même but. Composé pour l’essentiel de textes sélectionnés dans l’Homme de désir, ce livre propose également des pensées extraites des Œuvres posthumes de Saint-Martin. Une courte préface de Dominique Clairembault permet de découvrir le parcours initiatique ayant conduit Ulrich Guttinguer à composer ce recueil. Enfin, un tableau de correspondance permettra à ceux qui le souhaitent de retrouver les références des textes originaux composant ce petit ouvrage de méditation.

Jacques Courtois a rencontré pour nous Mr Alain Marchiset, libraire à l'enseigne de l'Intersigne.

EKLECTIC - LIBRAIRIE

OEUVRES POSTHUMES de LOUIS-CLAUDE DE SAINT-MARTIN chez OLMS.


Les Œuvres posthumes de Louis-Claude de Saint-Martin ont été publiées à Tours, en 1807, par ses derniers disciples, quatre ans après son rappel à Dieu, le 14 octobre 1803. Les voici magnifiquement rééditées en fac-similé dans la collection des Œuvres majeures du  Philosophe inconnu, éditées par Robert Amadou, avec de monumentales introductions, chez Georges O.L.M.S. dont le premier volume est paru en 1975.

dixit Serge Caillet voir lien : http://institut-eleazar.blogspot.fr/

mardi 12 juin 2012

Les Épîtres d'Ali Puli ou " CENTRUM NATUREA CONCENTRANUM"



Traduit de l'Anglais, annoté et introduit par les Frratres du Collegium Rosæ Crucis.


Ce traité d'Alchimie d'une grande notoriété autre Manche, est très peu connu en France, mais voilà cette lacune comblée.

Tables des Matières :

  • Introduction de l’Édition Française par Fred MacParthy,
  • Introduction de l’Édition Anglaise par J.W. Hamilton-Jones,
  • Les Épîtres d’Ali Puli,
  • Préface du Manuscrit,
  • Nosce Te Ipsum — Physico Medico,
  • La Curiosité Physique enfin Dévoilée, comprenant : De la Nature et du Mouvement. De la Lumière. De l’Esprit Universel du Monde. Des Éléments. De l’Air. De l’Eau. De la Terre. Du Limon Terrestre. (Notre véritable Médium). De l’Aimant. De ma Tessa. Du Sel. Du Mercure et du Vitriol ou Soufre. De l’Or. Des Couleurs. Du Temps et du Vaisseau, Du Feu. De la Fonction Magistrale des Métaux dans le Corps Humain. Des Fonctions Particulières.
  • En Conclusion de ce qui Précède.
  • Le Centre de la Nature Concentré ou le Sel de Nature Régénéré appelé communément la Pierre Philosophale.
  • Table des Matières.

Tirage limité à 100 exemplaires numérotés.I.S.B.N. 2-9526443-4-9

222 pages, dos carré collé, couverture couleur.

26,00 Euros. Port pour la France en Lettre Prioritaire 5,50 €

Autres Pays nous contacter : Contact contact@sesheta-publications.com

samedi 2 juin 2012

REVUE PENTACLE DE L' O.M.T.


Commentaire : 20 revues Pentacles de l' O.M.T. :

20 articles en ligne et notamment un de Christian Rebisse bonne lecture à tous.


Le bon plan


+++ Liste des 20 revues Pentacles de l' O.M.T. : accès au site :

http://www.martiniste.org/

cliquer sur bibliothèque, puis sur revue Pentacle.


pour chaque N°, un article sélectionné est proposé sous forme de fichier à disposition et pour cela, il suffit de cliquer sur la page de couverture du N° pour accéder à son sommaire et dans la foulée, prendre connaissance de l' article proposé

voire le télécharger.

Au sommaire du n° 20, janvier 2012 :

EXTRAIT DE LA REVUE :

http://www.martiniste.org/pdf/pantacle_20_2012.pdf

- La guerre sainte, mobilisation collective au détriment de la vie de l'âme humaine -

- D. Lafargue

- De l'homme triple : corps, âme, esprit -

- J.-C. Mondet

- Car l'âme est précieuse - Poème de Ephrem de Nisibe

- Chute et rédemption de l'homme dans l'arithmosophie martiniste - C. Prépetit

- Le Shabbat divin - J.-G. Riant

- Lettre d'Augustin Chaboseau (1891) - Document.

QQ EXTRAITS DE LA REVUE :Vous avez aussi la possibilité d' acheter la revue même les anciens numéros.
http://www.martiniste.org/pdf/pantacle_20_2012.pdf

Pour la petite histoire,avis aux collectionneurs, il resterait même qq N° 1 !

amicalement et fraternellement

Claude CCB