*** ci-dessous "Livres-mystiques".: un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011

*** ci-dessous "Livres-mystiques".:  un hommage à Roland Soyer décédé le 01 Juin 2011
50.000 pages, cliquer sur un ange pour accéder au site

mercredi 16 juillet 2008

mardi 15 juillet 2008

BAGLIS TV

nous avons le plaisir de vous informer de la mise à disposition des deux exposés suivants:

L'invisible se cache dans le visible

Par : Jean-Luc Leguay
Invitation à tout à chacun de prendre conscience de la pleine potentialité qu'il a reçue à sa naissance. Kafka écrivait "ce que l'on nomme chemin n'est qu'hésitation". En partant de cette citation, Jean-Luc Leguay nous propose de "renaître par le haut", de se relier à sa verticalité et à l'instar des bâtisseurs de cathédrales qui entamaient les fondations de leurs édifices une fois que la clef de voûte

Suite...:
http://www.baglis.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=265&Itemid=48

Le Traité des deux natures

14-07-2008

Par : Gérard Gendet
ouvrage désigné par le « Traité des deux natures » est l' oeuvre de Jean-Baptiste Willermoz

Suite...:
http://www.baglis.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=264&Itemid=48



BAGLIS TV__________________________________________________________

samedi 12 juillet 2008

"Les guérisseurs, la foi, la science !" un DVD à découvrir sans tarder...













"Les guérisseurs, la foi, la science !"

Une passionnante enquête de Jean-Yves Bilien :

un DVD à découvrir sans tarder !

dimanche 8 juin 2008

Ce film de Jean-Yves Bilien retrace l’histoire de la guérison spirituelle et du magnétisme depuis l’antiquité et présente des portraits de guérisseurs célèbres. Aujourd’hui des médecins collaborent avec ces guérisseurs.

Ce film est rythmé par les interventions du docteur Thierry Janssen, chirurgien et psychothérapeute, auteur de "La solution intérieure" chez Fayard. Il explore les nombreuses facettes de la guérison, y compris au contact de guérisseurs traditionnels et de praticiens orientaux et nous présente des travaux de recherches scientifiques.

La pratique de ces guérisseurs reste en marge de la médecine, particulièrement en France, où ils exercent souvent dans l’ombre, parfois dans l’illégalité. Pourtant, les hôpitaux font de plus en plus appel à eux, notamment pour le traitement des grands brûlés. Mais officiellement, ils n’existent pas ! Pour visionner un extrait du DVD...
--------------------------------------------------------------------------------
Ce film étonnant peut être commandé sur le site internet de son réalisateur.
--------------------------------------------------------------------------------
Jean-Yves Bilien est auteur-réalisateur de documentaires sur les oiseaux rares de la science, globe-trotter des médecines alternatives, traditionnelles, des chamans et des guérisseurs. Il aborde des sujets scientifiquement incorrects. Depuis dix ans il dédie son travail à la recherche dans le domaine de la santé. Pour en savoir plus sur Jean-Yves Bilien...
--------------------------------------------------------------------------------
Dernière minute
Une projection publique de ce film aura lieu à Paris en présence du réalisateur et de plusieurs intervenants les 23 juin et 3 juillet 2008. Entrée uniquement sur réservation.

DVD quelques extraits du film :

http://filmsciencesparalleles.com/index.php?option=com_content&task=view&id=38&Itemid=19

mardi 8 juillet 2008

L'Eglise anglicane approuve par vote l'ordination de femmes évêques














L'Eglise anglicane, réunie lundi en synode, a approuvé par vote le principe de l'ordination de femmes évêques, après un vif débat entre conservateurs et libéraux, a rapporté la télévision Sky News.

Avant le vote, plus de 1.300 membres du clergé ont menacé de quitter l'Eglise anglicane si le Synode Général votait en faveur de l'ordination de femmes évêques. Le Synode Général a rejeté des mesures de compromis visant à tenir compte de ceux qui n'acceptaient pas cette réforme.

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080707/tts-gb-religion-anglicanisme-societe-lea-62a8de9.html

lundi 7 juillet 2008

La règle en six points ::: - Le Martinisme est un Ordre Initiatique...


















La règle en six points

L’Ordre Martiniste est une école de pensée théosophique.
Sa fonction est de conserver et de transmettre la pensée de Louis Claude de Saint martin, elle-même inspirée par les œuvres de Martinez de Pasqually et de Jacob Boehme.
L’Ordre Martiniste est une fraternité initiatique. Par le biais du symbole, le Martiniste chemine vers une meilleure compréhension de lui-même, de l’univers et des rapports existant entre Dieu et Sa Création.

1er Point : l’Ordre Martiniste est Chrétien dans son essence et dans sa Foi.
Il n’est pas christique. Il repose sur la croyance en Dieu et en Sa volonté révélée par Son Christ, Dieu et Homme, d’où la nécessité de la Bible, manifestation du Verbe. Laïc, il n’est rattaché à aucune église particulière, il est oecuménique.

2ème Point : L’Ordre Martiniste est martinésien dans sa doctrine gnostique.
Gnostique est à entendre, non au sens d’adhésion religieuse aux gnosticismes anciens ou modernes, mais parce que la doctrine de Martinez de Pasqually se veut être une herméneutique inspirée, de l’Ancien et du Nouveau Testaments, un commentaire particulier, un Midrash.

3ème Point : L’Ordre Martiniste est Saint-Martinien dans sa pratique théurgique nécessairement interne.
Son nom même de « Martiniste » vient de Saint-Martin et de nul autre homme. L’œuvre littéraire de Louis Claude de Saint-Martin est l’objet immédiat des travaux de l’Ordre Martiniste, travaux qui s’effectuent sous ses auspices. L’étude et la compréhension de cette œuvre amènent et impliquent une pratique spirituelle et morale qu’il convient d’appliquer.
La théurgie de l’Ordre Martiniste est exclusivement interne et synergique. Elle est interne, excluant toute forme de cérémonial de type magique. Elle est synergique, étant l’action divine et spirituelle de l’homme autant que l’Action Divine en l’homme spirituel. Les travaux du Martiniste ne rejettent pas la Grâce, ils la requièrent.

4ème Point : L’Ordre Martiniste est papusien dans sa transmission, rite et symboles.
Les symboles légués par Papus manifestent, expriment et se raccordent à la fois à la doctrine de Martinez de Pasqually et à la pratique de Louis Claude de Saint-Martin. C’est en cela que ces symboles initient au Martinisme.

5ème Point : L’Ordre Martiniste est d’esprit chevaleresque.
En cela, l’Ordre se réfère et se conforme à l’Epître de Saint Paul aux Ephésiens.

6ème Point : L’Ordre Martiniste est une Fraternité.
Les Frères et les Sœurs se doivent respect mutuel, aide et charité. Cette fraternité d’Ordre, qui est une fraternité d’affinité, ne doit faire oublier à quiconque ces mêmes devoirs envers tout être humain, selon le principe de la fraternité de nature

Conférences particulières à tous les Philosophes de l' Unité :
Sagi Nahor

http://saginahor.unblog.fr

Voilà un texte salutaire, à diffuser d'urgence aux quatre coins du triangle....

samedi 5 juillet 2008

Samedi 12 juillet : La Pensée de Jacob Boehme par J.-M. Vivenza










A ne pas manquer !

L'émission de Michel Cazenave "Les Vivants et les dieux", avec notre ami Jean-Marc Vivenza, consacrée à "la pensée de Jacob Boehme", qui avait été programmée puis déprogrammée il y a quelques semaines, sera finalement diffusée sur France culture le samedi 12 juillet.

la pensée de JACOB BOEHME«

Mon esprit a pénétré [...] jusque dans la génération la plus intérieure de la divinité, et là il a été embrassé par l'amour, comme un époux embrasse sa chère épouse. [...] Dans cette lumière, mon esprit aussitôt a vu au travers de toutes choses, et a reconnu dans toutes les créatures, dans les plantes et dans l'herbe, ce qu'est Dieu, et comment il est, et ce que c'est que sa volonté. »
(Boehme)


l' émission s'écoute également sur Internet.

mercredi 2 juillet 2008

la célébration des 200 ans de la Bibliothèque Royale de La Haye, Pays-Bas,


















La Bibliothèque Royale de La Haye et l'exposition historique "L'Appel de la Rose-Croix"

Allocution de JR. Ritman, fondateur de la Bibliotheca Philosophica Hermetica


INTRODUCTION ET REMERCIEMENTS

Nous estimons que c'est un privilège particulier que soient associées la célébration des 200 ans de la Bibliothèque Royale de La Haye, Pays-Bas, et 1'exposition historique "L'Appel de la Rose-Croix", appel qui retentit à l'occasion des 75 années de l'Ecole de la Rose-Croix d'or.

Nous sommes particulièrement reconnaissant à Monsieur van Drimmlen et à son équipe d'avoir ouvert les portes de la Bibliothèque Royale pour donner l'occasion au Lectorium Rosicrucianum de mettre aujourd'hui en pleine lumière "l'Appel de la Rose-Croix". Cette exposition apparaît en un temps où, plus que jamais, un appel est lancé a la conscience d'une société de consommation où le rejet des valeurs fondamentales apparaît général. C'est le 24 août 1924, Bakessenergracht 13 a Haarlem, Pays-Bas, que les fondateurs de l'Ecole de la Rose-Croix d'Or, les frères Jan et Wim Leene, commencèrent leur quête du testament spirituel de la Fraternité de la Rose-Croix. Il y avait environ 300 ans qu'avaient paru les Manifestes des Rose-Croix, Fama Fraternitatis Rosae Crucis (1'Appel de la Fraternité de la Rose-Croix), Confessio Fraternitatis (Le Témoignage de la Fraternité) et Chymische Hochzeit des Christian Rosencreutz (Les Noces alchimiques de Christian Rose-Croix) respectivement en 1614, 1615 et 1616.

La Fraternité de la Rose-Croix apparut au commencement du XVIIe siècle, à la veille de la Guerre de Trente ans, l'une des guerres de religion les plus sanglantes que connut l'Europe. Les représentants de la Réforme, les disciples de Luther et de Calvin, se dressèrent contre la puissante monarchie des Habsbourg qui, fortement liée à l'Eglise de Rome, lutta de tout son pouvoir pour concerner son autorité sur l'Eglise et l'État.

Ce n'est pas un hasard si Johann Valentin Andreae qui, en étroite collaboration avec celui qui l'inspira, Tobias Hess, fit paraître les Manifestes de la Rose-Croix, etait le petit-fils de l'un des plus proches collaborateurs de Luther, Jacob Andreae.

LA RERORME N'ETAIT PAS ALLEE ASSEZ LOIN

Les Manifestes des Rose-Croix correspondaient en ce temps-là, la nécessité d'un nouvel idéal social, un idéal que beaucoup de princes européens contemporains, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, soutinrent de tout leur cœur.
Pour les rédacteurs des Manifestes, la Réforme n'était pas allée assez loin. Ils reprochaient aux disciples de Jean Huss, de Martin Luther et de Calvin de rester trop immobilisés dans l'ancienne situation et de profiter encore trop "des pots de viande d'Egypte". L'élément radical des tous premiers Rose-Croix ne consistait pas seulement en ce qu'ils défendaient la liberté de l'individu, mais aussi qu'ils en appelaient à un christianisme intérieur, à 'imitation vivante de Christ, à la voie initiatique de l'âme. Donc ils ne luttaient pas seulement pour la libération de l'individu et la liberté intellectuelle, mais en premier lieu pour la liberté de l'âme vivante, présente en chacun, au tréfonds de l'être intérieur, comme le vivant battement du cœur, oui, la pulsation cachée du cœur en chacun de nous.

LE RENOUVELLEMENT INTERIEUR

La voie de l'expérience christique n'était pas pour eux un culte extérieur, mais un acte spirituel vivant qui devait changer radicalement la conscience. C'est pourquoi la Fama Fraternitatis parle d'une Fraternité christique centrée sur tous les aspects de la sagesse de l'humanité entière depuis les origines, sagesse que cette Fraternité pénètre et sonde en profondeur.


Nous citons :

"Après que le Seul Dieu sage et miséricordieux a dans les temps derniers répandus avec tant de profusion sa grâce et sa bonté sur le genre humain, afin que s 'approfondisse encore plus la connaissance de son Fils comme de la Nature, nous pouvons à bon droit parler d'un temps heureux ou il ne nous a pas seulement révélé et fait découvrir la moitié du monde inconnu et caché, montré nombre d'œuvres et de créatures prodigieuses de la nature, jamais vues auparavant, mais aussi a fait surgir des Intelligences hautement éclairées qui ont en partie rétabli les arts dégradés et imparfaits afin que l'homme comprenne sa noblesse et sa gloire et perçoive la raison pour laquelle il est appelé "microcosme" ainsi que l'étendue de son art dans la Nature. "


C'est pourquoi celui qui inspira les Manifestes, Tobias Hess, parle d'une troisième période de l'humanité, à savoir celle où l'Esprit Saint doit renouveler le christianisme intérieur.
Des droits auxquels nous tenons tant aujourd'hui comme la liberté de religion, la Séparation de l'Eglise et de l'Etat, la liberté de la presse, la liberté d'opinion, que nous considérons de nos jours comme des acquis, devaient encore être conquis de haute lutte sur le pouvoir a cette époque. Le prince Guillaume d'Orange, Marnix de Sainte Aldegonde, les comtes d'Egmond et Horn, le stratège prince Maurice, l'énergique prince Frédéric Hendrik et beaucoup d'autres avec eux combattirent pour la liberté de l'individu. Ils brisèrent la soumission aux autorités romaines, ce qui était générale à l'époque en Europe. Nous ne serions pas invités ici aujourd'hui dans cette Bibliothèque Royale, Si les Orangistes n'avaient pas risqué leur vie et leurs biens en luttant pour la liberté de la religion, qui permit de concevoir en Europe une nouvelle image de la société et d'instaurer un nouveau climat social grâce à la Réforme.

UNE TERRE NOURRICIERE POUR LA PENSEE SPIRITUELLE

Après la chute d'Anvers, en 1585, commença un grand exode vers Amsterdam, Leyde et Haarlem, où régnait la liberté de la religion et de la presse. De là, un flux de littérature spirituelle se répandit en Hollande, terre nourricière des spiritualistes comme les Rose-Croix, les Humanistes, les Luthériens, les Calvinistes, les Remontrants (partisans d'Arminius) et les Contre-Remontrants. Ils fixèrent leurs différentes idées dans leurs écrits et les propagèrent par l'exemple de leur vie.
L'héritage de la Renaissance, et l'Humanisme qui en découla, la Réforme et le Protestantisme qui se développaient constituent, au XVIIe siècle aux Pays-Bas, un morceau d'histoire haut en couleur dont notre société ne peut plus faire abstraction. De grands écrivains et érudits hollandais comme Erasme, Vossius, Barleus, Huygens, Boerhave, PC. Hooft, Descartes et Spinoza ont, sur le plan intellectuel et scientifique, contribué de façon très importante au développement de la pensée européenne.

Nous pouvons affirmer que la pensée spirituelle européenne d'aujourd'hui a été formée par les développements des XVIe et XVIIe siècles aux Pays-Bas. D'éminents théosophes comme Gichtel, Breckling, Giftheil, Kuhîman et le grand pédagogue Comenius trouvèrent un havre de Salut a Amsterdam, où leurs écrits furent imprimés par Hendrik Betkius, Abraham Willemz van Beyerland et beaucoup d'autres, d'où ils se répandirent dans toute l'Europe. C'est aussi a Amsterdam que fut imprimée l'œuvre entière de Jacob Boehme.

MENACE QUE FAIT PESER CETTE IMPULSION SPIRITUELLE

Les fondateurs de l'actuelle Ecole Rose-Croix d'Or, Jan et Vim Leene, vécurent et œuvrèrent dans la période sépare les guerres mondiales de 19l4-1918 et 1939-1945, une époque identique à ce XVIIe siècle à ses débuts. Ils étaient profondément conscients du fait que la politique des années à venir serait minée par le national socialisme montant. Ils voyaient venir le désir d'expansion de l'Allemagne non seulement comme glissement politique dangereux de l'Europe, mais aussi comme une menace pesant contre la grande impulsion Spirituelle transmise au début du siècle par des penseurs comme HP Blavatsky, le Dr R Steiner et Max Heindel.
Au milieu de la grande agitation et des menacesde guerre, les frères Leene se mirer quête de la source de cette aspiration à la liberté spirituelle qui marqua si fortement la Renaissance, l'Humanisme et ensuite la Réforme et se fit sentir dans tous les domaines. Cette recherche culmina par découverte de la Fraternité de la la Croix sous forme de son testament spirituel. En 1936, ils trouvèrent à Londres au British Museum, une édition de la Fama Fraternitatis, du Confessio Fraternitatis et de Chymische Hochzeit (respectivement l'Appel de la Fraternité de la Croix, le Témoignage de la Fraternité, Les Noces alchimiques de Christian Croix) et encore un autre écrit d'Andreae : Republicae Christianopolitae (Christianopolis).
Dans les écrits des frères Leene commencèrent à circuler sous forme imprimée à partir des années 30, nous trouvons l'écho de leur inquiétude intérieure et de leur grand amour au service de l'humanité.
Ils montraient que la puissance politique qui se mobilisait en Europe y menaçait et réduisait la liberté spirituelle. Ils comprenaient aussi, et beaucoup avec eux, qu'il fallait combattre pour cette liberté. Mais ils mirent leur force dans les armes de Dieu, prenant le casque de l'espérance et l'épée de l'amour, et soutenus par la puissance de leurs paroles acérées et par leurs actes.
Ainsi la philosophie de l'actuelle Rose-Croix est fixée dans une communauté d'âmes vivantes et concrètes, qui aspirent à la rencontre avec l'Esprit.

LE MOUVEMENT DE MILLIONS DE TETES ET DE COEURS

Quand Jan et Wim Leene fondèrent leur Ecole Spirituelle en 1935, ils le firent avec la conviction la plus sincère. Ce faisant, ils se plaçaient dans les rangs des grands instructeurs spirituels comme H.P. Blavatsky, qui en 1875 a New York institua la Société théosophique, Max Heindel qui, en 1909, fonda le "Rosicrucian Fellowship", et Rudolf Steiner, qui posa en 1913 les fondements de l'Anthroposophie. Ils se décidaient à accomplir les idéaux de la Rose-Croix dont le fondateur de l'A.M.O.R.C., Harvey Spencer Lewis, s inspirait également.

Les grandes écoles spirituelles et courants philosophiques qui se firent quelque peu l'écho des idées de la Théosophie, de l'Anthroposophie et de la Rose-Croix ont touché des millions de têtes et de cœurs depuis un siècle. Madame Blavatsky en témoigne par ces mots : "Car on peut trouver cet enseignement, "La Doctrine secrète", répandu dans des milliers de livres qui contiennent les écrits des grandes religions asiatiques et de l'ancienne Europe, caché derrière des signes et des symboles et qui, à cause de ces voiles, est resté inconnu jusqu'à nos jours. Ce qui est tenté maintenant est de reconstituer l'antique doctrine et d'en faire un tout harmonieux et cohérent. Comment ? En mettant à l'épreuve les antiques traditions pour chaque domaine de la nature, en les recherchant et en les contrôlant en se fondant sur les visions indépendantes de grands adeptes. C'est-à-dire d'hommes qui ont développé et perfectionné au plus haut point possible leur constitution physique, psychique et spirituelle.
Il n'est reçu aucune vision d'un adepte avant d'avoir été contrôlée et confirmée par les visions d'autres adeptes ainsi est-il acquis qu'en elle-même elle peut servir de témoignage et par l'épreuve des siècles.
Le regard rapide et pénétrant de ces voyants parvient jusqu'au noyau de la matière et perçoit l'âme des choses, tandis qu'une personne ordinaire, non initiée, aussi cultivée soit-elle, ne percevra que les forme extérieures.
Mais la science moderne ne croit pas en "l'âme des choses" et elle rejette donc le système de l'antique cosmogonie. Elle croit que l'univers et tout ce qui s'y trouve à été constitué progressivement par des forces aveugles, inhérentes à la matière. "
Et Max Heindel écrit dans Pourquoi je suis Rosicrucien. "Pour commencer, il faut dire pourquoi ceux qui étudient l'Enseignement de la Rose-Croix ne se nomment pas Rose-Croix. Ce nom ne convient qu'aux Frères Aînés, les véritables membres de cet Ordre qui sont les Grands Prêtres de l'Enseignement de la Sagesse occidentale. Dans leur développement spirituel ils sont bien au-dessus des grands Saints toujours vivant, comme ceux-ci sont bien au-dessus des fétichistes primitifs
Dans son allocution sur "Les Figures secrètes des Rose-Croix" le Dr Rudolf Steiner écrit : " Ce que la Rose-Croix du Moyen-Age a expérimenté au spectacle des processus de la nature, est une sainte science de la nature. Ce que le Rose-Croix peut expérimenter en fait de disposition au sacrifice spirituel, de grandes joies, de grands événements naturels, de douleur et de tristesse, tous ces événements sublimes perçus par lui pendant ses expériences œuvrent en lui de façon libératrice et rédemptrice. Ce que les différentes religions ont eu le pouvoir de révéler est rassemblé par Christian Rose-Croix et le Collège des Douze. Les effets en seront tels que ce que les différentes religions ont révélé en particulier et ce à quoi aspirent leurs fidèles sera retrouvé dans l'impulsion christique.
Le développement des trois mille ans a venir sera de faire comprendre cette impulsion christique et de la faire croître. A partir du XXe siècle, toutes les religions s'uniront dans le Mystère de la Rose-Croix. Cela sera possible durant les trois mille ans à venir parce qu'il n'y aura plus besoin d'endoctriner l'humanité, de l'instruire de ce qui est consigné dans des documents. La vue de Christ lui-même lui fera comprendre ce que Paul vécut sur le chemin de Damas. L'humanité elle-même fera l'expérience de PauL "
Jan Leene, qui prit le nom de Jan van Rijckenborgh en qualité d'écrivain et de Grand Maître de l'Ecole de la Rose-Croix d'Or, disait en 1939 dans ses commentaires de la Fama Fraternitatis :
"En 1909, lorsque Max Heindel apparut sur la scène, le temps de ces manifestations n 'était pas encore venu. Durant des siècles entiers les frères de la Rose-Croix surent marquer leurs intentions, et dans ce contexte Max Heindel eut également une tâche à accomplir servant d'introduction au grand mouvement de la Rose- Croix actuelle. Qu'il ait connu le grand appel ~ Rose- Croix pour le vingtième siècle ressort de la loi fondamentale : " Une raison claire, un cœur tendre et un corps sain". Une raison claire : vérité ; un cœur tendre : bonté, un corps sain : justice. Et une part de notre grande joie est d'avoir pu poursuivre le grand œuvre, en suivant notre vocation sur les bases déjà posées par Max Heindel et aussi d'avoir pu propulser le travail de la Rose-Croix vers une révélation toujours plus grandiose. Le grand œuvre nous paraît dans une gloire immense, dans gloire jamais soupçonnée auparavant.
Pour leur travail actuel dans le monde, les Frères Aînés ont besoin d'un grand nombre d'aides, de compagnons entraînés, bien au courant de la philosophie et de la science gnostique. Si l'on avait annoncé d'avance quel but l'oeuvre de la Rose-Croix envisageait, alors les hordes démoniaques bien connues auraient eu vite fait de détruire entièrement le travail à peine commencé. Pourtant, par ce sublime travail de la Rose-Croix, des milliers d'être s'éveillent. Heindel avait touché de nombreuses personnes dans le coeur et dan tête, et quelques-unes ont été choisies ici et là pour recevoir une influence particulière. Ces personnes furent instruites et mises à l'épreuve pendant des années, traversant d'énormes difficultés. Et, au moment ou le bloc démoniaque pressentait le danger, ses vassaux s'abattirent sur le travail en vue de le saper car il devenait danger pour eux. Et c'est alors que des cendres du sacrifice de Max Heindel, par son amour, s'éleva la Rose-Croix régénérée, en tant que nouvel instrument aux mains de la Fraternité de la Lumière.
Et ainsi, au moment psychologique, l'ombre noire s'est manifestée, s'agitant convulsivement dans une rage impuissante, nous vous parlions de la grande réforme, d'une nouvelle aube des siècles. De couleur rouge sang, le soleil dAquarius monte à l'horizon. Tel un globe d'or symbole de la gloire du Christ, il poursuivra sa route jusque 'au zénith.
En 1909 les frères avaient déjà connaissance des graves événements que nous appelons les deux guerres mondiales ; dès ce moment on avait déjà connaissance du monstre fasciste dont la gueule devait s 'ouvrir pour engloutir les masses innocentes. C 'est pourquoi Max Heindel vint pour former par ses publications, un groupe de héros, mur et prêt à être employé au bon moment. Notre grande joie réside dans le fait que ce noyau, grandement fortifié et étendu par la Rose-Croix d'Or entre-temps ressuscitée sous une nouvelle forme, coopère au mécanisme de la nouvelle manifestation ou nous avons à jouer notre humble rôle. Il nous est permis de vous témoigner de ces nouveaux développements d'ordre mondial et de la gloire de la victoire ; et aussi de vous inviter à partir avec nous pour le nouveau pays.
Le réalisme chrétien qui anima Luther propulsera l'esprit jusqu'à une nouvelle manifestation, a un niveau bien plus élevé. Face à la dégénérescence complète de l'humanité, conséquence du cheminement aveugle des hommes eux-mêmes, on interviendra de manière irrésistible dans la constitution du monde sous l'égide de la Chaîne de la Fraternité universelle de la Lumière, et cela afin de réaliser la réforme ordonnée par Dieu. Aux innombrables personnes qui, encore sous l'emprise de l'illusion, continuent à suivre leurs autorités, cette réforme offrira la possibilité de trouver et de parcourir le sentier de la régénération, celui du retour à l'état de vie originel. Dès leur arrivée au pou voir lors de
L'éclatement de la Seconde Guerre mondiale, les mouvements qui servaient les puissances du mal ont abattu les groupes ésotériques et, parmi ceux-ci, celui de la Rose-Croix dans sa forme extérieure. Le véritable mouvement de la Rose-Croix est certes aussi peu saisissable que l'air et il continua et continue à travailler de manière intense grâce aux frères de la Lumière. Rien ni personne ne peut arrêter la triomphale marche en avant ; rien ni personne ne peut imposer une halte à la réforme.
En Europe et dans le monde entier au milieu des forces de la désagrégation qui gagnent du terrain et qui nous entourent de toutes parts, la victoire est en train de se préparer Les vagues de la réforme, les forces irrésistibles du corps éthérique de Christian Rose-Croix s'élèvent avec une majesté divine, entourant et pénétrant tout notre champ de vie. Le bloc de la culture démoniaque doit seul redouter la puissance de la révolution du Verseau.
Quel rôle joue la Fraternité de la Rose-Croix dans les événements humains ? Selon l'exigence du Logos, elle a le rôle d'édifier une construction christique dans ce monde, d'opérer un tournant libérateur dans le dramatique développement de I 'humanité.

QUI NOUS RETIENDRA?

Ni le haut ni le bas ne peuvent nous séparer de l'amour de Christ, qui ne peut établir sa force en nous que par des têtes, des cœurs et des mains d'hommes.
La Fraternité de la Rose-Croix actuelle est largement ouverte pour chacun, même pour les commissions des sectes qui, se fondant sur des recherches incomplètes, mettent en doute en ce moment en France, en Belgique, en Suisse et en Allemagne la parfaite intégrité de la Rose-Croix actuelle.
C'est pourquoi il est extrêmement important que l'héritage spirituel des grands penseurs et des grands mouvements spirituels, déposé dans un Si grand nombre d'écrits, soit conservé en sûreté et accessible conformément aux normes scientifiques par la Bibliotheca Philosophica Hermetica, bibliothèque que nous devons compter au nombre de nos biens nationaux et qui de ce fait apporte sa précieuse contribution à cette exposition de la Bibliothèque de la Maison d'Orange.

Cette exposition est historique parce que, depuis la parution du premier Manifeste, tous les nouveaux écrits, tous ceux qui suivent les idéaux de la Fraternité combattent pour la liberté de l'Esprit. C'est cette force de l'Esprit qui se tient derrière l'Appel de la Rose-Croix et qui s'exprime dans les nombreux textes qui ont été publiés par des milliers de partisans des Rose-Croix, mais aussi par les mouvements spirituels les plus importants apparus du XVIIe au XXe siècle. Or cette tradition est depuis longtemps, très longtemps, reléguée en marge de la société.
Cette exposition montre que l'Appel de la Rose-Croix a été entendu et suivi continuellement depuis quatre siècles. De là, il retentit encore plus clairement que jamais en faisant tomber les voiles devant les prétendus mystères. Les portes de la Fraternité de la Rose-Croix actuelle sont largement ouvertes pour chacun, même pour les commissions des sectes qui, se fondant sur des recherches incomplètes, mettent en doute en ce moment en France, en Belgique, en Suisse et en Allemagne la parfaite intégrité de la Rose-Croix actuelle.
C'est pourquoi il est extrêmement important que l'héritage spirituel des grands penseurs et des grands mouvements spirituels, déposé dans un Si grand nombre d'écrits, soit conservé en sûreté et accessible conformément aux normes scientifiques par la Bibliotheca Philosophica Hermetica, bibliothèque que nous devons compter au nombre de nos biens nationaux et qui de ce fait apporte sa précieuse contribution à cette exposition de la Bibliothèque de la Maison d'Orange.

http://gnose.free.fr/gnose/evenements/bibliotheque_royale_haye.html

La messe anniversaire à la mémoire du Dr Philippe Encausse fils de Papus


















ÉTERNELLE MÉMOIRE

La messe anniversaire à la mémoire du

Dr Philippe Encausse fils de Papus


entré, le 22 juillet 1984, dans la Lumière sans déclin,

sera célébrée le mardi 22 juillet 2008, à 18 h 30,

en l’église Saint-Roch,


296 rue Saint-Honoré, Paris Ier.

Vous êtes invités à venir prier pour Philippe et avec lui.

Catherine Amadou

La mort a été engloutie dans la victoire. I COR, XV,54.